•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des ventes qui passeront à l'histoire pour la coopérative agricole Baie des saveurs

Des citrouilles et des carottes dans un marché public en automne

Baie des saveurs a pour objectif de faire le pont entre les producteurs locaux et les consommateurs de la Baie-des-Chaleurs. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Brigitte Dubé

Radio-Canada

La coopérative agricole Baie des saveurs a connu sa meilleure journée d’existence en 21 ans, jeudi dernier.

La coopérative de la Baie-des-Chaleurs indique avoir reçu et livré les commandes de 262 familles différentes durant la seule journée du 2 avril.

Le chiffre d’affaires global de la livraison de [jeudi] a battu le record précédent d’à peu près 35 ou 40 %.

Étienne Goyer, producteur membre du regroupement Baie des Saveurs

Depuis 1998, le regroupement Baie des saveurs a pour objectif de faire le pont entre les producteurs locaux et les consommateurs de la Baie-des-Chaleurs. Il fait la vente de produits biologiques ou sauvages provenant de six producteurs de la région, de novembre à avril.

Étienne Goyer, un des producteurs membres du regroupement Baie des saveurs et propriétaire des Jardins du Village de Caplan, rapporte que ce sont entre 300 et 400 familles qui utilisent le service de vente annuellement.

Record en temps de pandémie

Selon Étienne Goyer, cette hausse de commande s’explique par le souhait des consommateurs de se tourner vers l’achat local durant la pandémie de COVID-19, afin d’encourager les producteurs locaux. Il dit que c’est la première fois qu’il observe un regain d’intérêt aussi « fort et marqué ».

Ça fait longtemps que les gens sont sensibles à la notion d’achat local, mais je pense qu’avec la crise actuelle, on est passé de l’intention à l’action. On est allé récolter les fruits de cette longue prise de conscience-là.

Étienne Goyer, producteur membre du regroupement Baie des Saveurs

C’était une charge de travail assez colossale pour les producteurs, raconte Étienne Goyer. Le producteur ajoute que la situation est venue se complexifier en raison des mesures de distanciation sociale. Il dit avoir pris des précautions particulières durant la livraison. Jeudi dernier, les 262 commandes ont été livrées dans six points de chute différents.

La carotte, un produit vedette

En raison du fort nombre de commandes, tous les producteurs de la Baie des saveurs sont maintenant en rupture de stock de carottes.

Un des produits forts de la Baie des saveurs, c’est la carotte. C’est le légume emblématique de la Baie des saveurs.

Étienne Goyer, producteur membre du regroupement Baie des Saveurs

Étienne Goyer soutient que c’est la première fois qu’il y a une pénurie de carottes aussi tôt dans la saison. Les producteurs ont dû faire venir des carottes d’une autre région afin de pallier la demande jeudi.

Le propriétaire des Jardins du Village de Caplan assure que malgré les ruptures de stock, encore plusieurs produits sont disponibles, notamment les verdures comme les épinards, qui entreront en saison sous peu.

Avec les informations d'Isabelle Larose

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Consommation