•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rassemblements : les policiers de la MRC des Collines-de-l’Outaouais vont serrer la vis

Une voiture de police devant un périmètre de sécurité

Le Service de la Sécurité publique de la MRC des Collines de l'Outaouais sévira à son tour contre les rassemblements (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Après Gatineau et Ottawa, au tour du Service de la sécurité publique de la MRC des Collines-de-l’Outaouais (SPMDC) de sévir contre les personnes qui contreviennent à la Loi sur la santé publique en tenant des rassemblements.

Les policiers de la MRC auront aussi à l’œil les commerces non essentiels qui décideraient de braver les ordonnances de la Direction de santé publique, peut-on lire dans un communiqué envoyé vendredi.

Nous vous rappelons que les personnes qui ne respectent pas le décret sont passibles d’une amende pouvant aller de 1000 $ à 6000 $, en vertu de la Loi sur la santé publique, rappelle également le corps policier.

Il y a cependant certaines exceptions en ce qui concerne les rassemblements :

  • Dans un lieu de travail qui n’est pas visé par une suspension prévue par décret ou arrêté, et à condition de maintenir, dans la mesure du possible, une distance minimale de deux mètres entre les personnes rassemblées;
  • Dans le but [d’] obtenir ou offrir un service ou un bien d’un établissement dont les activités ne sont pas suspendues par décret ou arrêté, et à condition de maintenir, dans la mesure du possible, une distance minimale de deux mètres entre les personnes rassemblées;
  • Dans un moyen de transport, à condition de maintenir, dans la mesure du possible, une distance minimale de deux mètres entre les personnes

Les rassemblements extérieurs sont permis pour  :

  • Les personnes occupants la même résidence privée ou ce qui en tient lieu, sans exigence de distanciation;
  • Si une personne reçoit d’une autre personne un service ou son soutien, sans exigence de distanciation;
  • Toute autre personne : si une distance minimale de deux mètres est maintenue entre les personnes rassemblées;

Les rassemblements dans une résidence privée sont possibles :

  • Entre ses occupants, sans contrainte de distance;
  • Avec toute personne leur offrant un service ou dont le soutien est requis en tenant, dans la mesure du possible, une distance minimale de deux mètres avec les occupants.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Coronavirus