•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Remplir des sacs de sable en respectant la distanciation physique

Un diagramme qui montre des tables disposées en rayons autour d'une courroie qui transporte du sable.

Un aperçu d'une disposition de travailleurs lors du remplissage de sacs de sable qui permet de respecter la distanciation physique.

Photo : Gouvernement du Manitoba/capture d'écran

La pandémie n’arrêtera pas les inondations printanières au Manitoba. La province fournit donc des instructions pour le remplissage de sacs de sable tout en respectant la distanciation physique, de mise en temps de crise de la COVID-19.

Ce printemps, nous nous préparons potentiellement pour le défi unique de combattre une possibilité de niveaux d’eau élevés tout en cherchant à ralentir la propagation de la COVID-19, indique le ministre de l’Infrastructure, Ron Schuler.

En mars, le premier ministre Brian Pallister avait indiqué qu’il ne pensait pas qu’il y avait moyen de respecter la distanciation physique tout en remplissant des sacs de sable. Un défi que semble avoir relevé la fonction publique.

Nous sommes prêts pour ce défi et nous avons élaboré une solution créative et innovatrice pour nous assurer que la préparation de sacs de sable se fera tout en assurant que les Manitobains seront en sécurité, poursuit-il.

La province a dévoilé dans un communiqué, vendredi, trois nouvelles façons de produire des sacs de sable et de les disposer pour fabriquer des digues.

  1. La première option est de construire une digue avec deux personnes. Chacune place des sacs de sable déjà remplis dans des brouettes et les place pour construire la digue. Elles doivent s’assurer que l’une remplit sa brouette alors que l’autre place des sacs, afin de toujours être à des endroits différents, maintenant ainsi une distance de 2 mètres entre elles.
  2. La deuxième option est la construction d’une digue plus importante avec plusieurs personnes. Il s’agit d’établir une espèce de carrousel, où tour à tour, les personnes prennent un sac de sable à la fois et le posent sur la digue. Elles doivent toutes bouger dans le sens horaire, en maintenant la distance requise entre elles.
  3. La troisième option est le remplissage des sacs de sable. Il s’agit de disposer des tables en rayon autour de la courroie qui transporte le sable vers des glissières. Tout en respectant la distanciation physique requise, les personnes peuvent chacune avoir un poste entre deux rayons, où elles remplissent individuellement des sacs de sable. Elles doivent alors poser les sacs remplis dans la benne de chargeuses disposés entre les rayons.

La province souligne aussi le besoin d’avoir les installations nécessaires pour se laver les mains, de désinfecter régulièrement des surfaces de contact, de porter de l’équipement de protection personnelle, de s’assurer que les travailleurs malades s’isolent pendant 14 jours, et de se préparer à ce que plusieurs personnes soient absentes pour cause de maladie en même temps.

Dans les lieux de préparation de digues gérés par la province, il pourrait y avoir un préposé à la désinfection d’outils et de surfaces de contact.

Avant la neige et la pluie de la première semaine d’avril, la province ne prévoyait aucune inondation majeure. Cependant, des plans de contingence sont en place pour une éventuelle inondation majeure, selon les autorités.

La Ville de Winnipeg a indiqué cette semaine que 57 propriétés risquent d'être inondées et pourraient avoir besoin de digues.

Notre dossier COVID-19 : les services ouverts ou fermés dans votre région

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Prévention et sécurité