•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Corporation 3+ poursuivie par un ancien employé

Le logo de l'organisme accompagné des mots : attirer, croître et prospérer.

3+ est la société de développement économique des villes de Dieppe, Moncton et Riverview.

Photo : Radio-Canada / Guy R. LeBlanc

Sophie Désautels

Un ancien vice-président et président par intérim de la corporation de développement économique 3+ du Grand Moncton, au Nouveau-Brunswick, poursuit son ancien employeur.

Frédéric Gionet, qui était à l’emploi de l’organisme depuis plus de huit ans, affirme qu’il a été injustement mis à pied et demande réparation.

Les documents de la poursuite ont été déposés en Cour du Banc de la Reine du Nouveau-Brunswick, le 10 mars à Moncton. Frédéric Gionet, 47 ans, demande le remboursement du salaire, des avantages sociaux et de la paie de vacances perdus depuis qu’on lui a montré la porte le 7 février.

Frederic Gionet, vice-président intelligence d’affaires & opérations à la corporation de développement économique du grand Moncton

Frederic Gionet en 2017.

Photo : Radio-Canada

L’ancien vice-président intelligence d’affaires et opérations, dont le salaire s’élevait à 82 000 $ par année, demande également que 3+ lui verse des dommages et intérêts pour avoir nui à son bien-être physique et mental et pour atteinte à sa réputation.

Ce n’est pas la première fois que la corporation de développement économique 3+ fait l’objet de critiques ces derniers mois.

L’année dernière, Radio-Canada révélait que Daniel Bard était soupçonné d’avoir floué des entrepreneurs et faisait l’objet de poursuites au civil, alors qu'il occupait un poste au sein de l'équipe de la corporation.

L’organisme a procédé à une enquête indépendante en décembre. Selon les conclusions de cet exercice, la corporation n’avait rien à se reprocher durant la période où Daniel Bard occupait un poste de direction au sein de 3+.

Frédéric Gionet a décliné notre demande d’entrevue, estimant qu’il n’était pas approprié de discuter publiquement de sa poursuite contre son ancien employeur.

Suzy Campos, présidente-directrice générale de 3+ depuis juin 2019, a également refusé de commenter l’affaire.

L'organisme de développement économique est financé par trois municipalités, Moncton, Dieppe et Riverview. Le budget de la corporation pour l’année 2020 s’élève à plus de 630 000 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Procès et poursuites