•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Baie-Comeau déploie l'« Escouade COVID-19 » sur son territoire

Une file d'attente de personne éloignées les unes des autres devant une épicerie.

L'escouade COVID de Baie-Comeau s'assure que citoyens et commerçants respectent les mesures sanitaires.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

Radio-Canada

Depuis jeudi, cinq employés municipaux visitent les commerces et les lieux publics pour rappeler aux citoyens l'importance de suivre les consignes émises par la Santé publique pour freiner la propagation du coronavirus.

La Ville de Baie-Comeau veut en faire plus pour limiter la COVID-19 sur son territoire.

Pour l’instant, ce sont des mesures préventives, mais la Ville pourrait sévir, si nécessaire.

À l’entrée d’une épicerie, l’Escouade COVID-19 avertit les citoyens récalcitrants aux consignes de sécurité.

Quand on a des commissions à faire, ce n’est pas la famille au complet qui doit se déplacer. On nomme quelqu’un qui est capable de le faire, puis si on est capable de faire une liste même pour le voisin, je vous dis ça comme ça, bien on le fait. Pour le plus de monde possible, en fait, explique le préventionniste de la Ville, Simon Leblanc.

Les membres de l'escouade mise en place par la Ville de Baie-Comeau sont habituellement bien accueillis par la population.

Si on veut passer à travers cette crise-là, faut en donner plus. C’est pas juste au gouvernement. C’est au peuple aussi à faire ce qu’il a à faire, explique un passant.

Les commerçants sont aussi visés par l’équipe. La Ville tient à ce qu'ils protègent leurs clients et leurs employés.

Pour les mesures, on parle de savon à l’entrée. On parle de distance de deux mètres entre les gens. On parle aussi, dans certaines surfaces, d’un nombre restreint [de clients au même moment]. Ici, chez Walmart à Baie-Comeau, qui est une grande surface, on parle de 125. 125 personnes à la fois avec des gens qui font le décompte à l’entrée, explique M. Leblanc.

Le maire de Baie-Comeau parle à un homme devant une épicerie.

Le maire de Baie-Comeau participe aussi à la campagne de sensibilisation.

Photo : Radio-Canada / Benoit Jobin

De la prévention sera aussi faite dans les parcs et les autres lieux publics. Mais le maire rappelle que tout ne peut pas être vérifié.

C’est totalement inacceptable que des gens fassent des rassemblements dans un chalet avec des voisins pour faire un party de crabe pendant que personne ne les voit, prévient le maire de Baie-Comeau, Yves Montigny.

Pour l'instant, l'escouade accomplit principalement un rôle de prévention et d’information.

C’est des interventions bienveillantes. On leur rappelle les mesures de sécurité. Maintenant, si on devait arriver à interpeller les policiers, on le fera, avertit le maire.

Depuis jeudi, les citoyens ont aussi commencé à recevoir un appel automatisé lors duquel le maire de Baie-Comeau rappelle l'importance de rester à la maison le plus possible. Le message enregistré comprend aussi une recommandation destinée en particulier aux personnes âgées de 70 ans et plus à qui on suggère de contacter le Centre d'action bénévole pour obtenir de l'aide, si nécessaire.

À ce jour, 11 cas de COVID-19 sont confirmés dans la Manicouagan.

Avec les informations de Marlène Joseph-Blais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Santé publique