•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La C.-B. recense 53 nouveaux cas de la COVID-19 et 4 nouveaux décès

La médecin hygiéniste en chef Bonnie Henry devant des drapeaux de la Colombie-Britannique.

La médecin hygiéniste en chef Bonnie Henry fait le point sur la situation dans la province.

Photo : Radio-Canada

La médecin hygiéniste en chef de la province, la Dre Bonnie Henry, annonce 53 nouveaux cas de COVID-19, vendredi, ce qui porte le total de personnes touchées par le coronavirus à 1174. Au total, 35 personnes ont perdu la vie en Colombie-Britannique en raison des complications de la maladie.

La province recense également 4 nouveaux décès. Trois des personnes décédées étaient résidentes d'un centre de soins de longue durée.

À ce jour, 22 centres de soins de longue durée sont touchés par des cas de tests positifs à la COVID-19.

Selon les chiffres que nous avons, le risque est élevé pour tout le monde, rappelle la Dre Henry en mentionnant le nombre de cas élevé aux États-Unis, en Ontario et au Québec.

Les hospitalisations en Colombie-Britannique sont en baisse : elles sont de 146 en date de vendredi, alors que 651 personnes sont rétablies.

La médecin hygiéniste en chef appelle également les adolescents à parler davantage aux adultes autour d’eux et à se confier à des personnes de confiance.

Aux adultes, je voudrais dire d’être à l’écoute des préoccupations des jeunes, lance la Dre Henry.

Distanciation sociale : « Je suis plus inquiète par les fêtes dans les maisons »

Alors qu’à Toronto les parcs de la ville sont fermés depuis le 25 mars pour réduire les risques de propagation de la COVID-19, à Vancouver, le maire Kennedy Stewart a annoncé vendredi qu'il attendait les directives de la médecin hygiéniste en chef sur la question.

Celle-ci dit estimer les rassemblements à l’intérieur beaucoup plus risqués que ceux qui ont lieu à l’extérieur. 

« Je suis beaucoup plus inquiète des fêtes dans les maisons », affirme-t-elle. 

Lorsque vous êtes dehors dans un parc, le risque de transmission est plus bas. Je ne veux pas qu’on gaspille trop d’énergie à surveiller les gens qui sont à l’extérieur.

Bonnie Henry, médecin hygiéniste en chef de la Colombie-Britannique
L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !