•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Assurance-emploi, Prestation canadienne d’urgence : ce qu'il faut savoir

Des gens font la file dans un bureau de Service Canada.

Les bureaux de Service Canada étant désormais fermés, toutes les demandes se font en ligne ou par téléphone.

Photo : La Presse canadienne / Paul Chiasson

Radio-Canada

Plus de deux millions de personnes se sont inscrites au programme d’indemnités de chômage lors des deux dernières semaines, alors que le gouvernement fédéral offre dès le 6 avril son aide financière aux travailleurs qui ont perdu leur revenu à cause de la COVID-19. Voici ce que vous devez savoir.

Dois-je faire une demande pour des prestations d’assurance-emploi et une autre pour la Prestation canadienne d’urgence (PCU)?

Vous n’aurez pas besoin de le faire. Les Canadiens qui touchent déjà des prestations d’assurance-emploi continueront de les recevoir telles quelles. Si votre demande d’assurance-emploi n’a pas encore été traitée, elle sera transférée automatiquement à la PCU.

Si vos prestations d’assurance-emploi prennent fin avant le 3 octobre 2020 et que vous n’êtes pas en mesure de retourner au travail en raison de la COVID-19, vous pouvez présenter une demande de PCU une fois que vos prestations prendront fin.

Puis-je percevoir la PCU?

À partir du 6 avril, tous les travailleurs qui ont perdu leur emploi ou qui ont conservé leur emploi, mais ne travaillent plus depuis le 15 mars, pourront s’inscrire à la Prestation canadienne d’urgence et percevoir 2000 $ par mois pendant la durée de la pandémie.

Selon les critères retenus par le gouvernement fédéral, la prestation est offerte à tout travailleur qui a perdu ou perdra son revenu pendant au moins 14 jours consécutifs à cause de la pandémie de la COVID-19, qu’il soit salarié, travailleur contractuel ou travailleur autonome, qu’ils soit admissible à l’assurance-emploi ou non. Sont admissibles ceux qui ont 15 ans et plus et ont eu des revenus de plus de 5000 $ en 2019 ou au cours des 12 derniers mois.

Les personnes qui ont conservé un emploi, mais dont les horaires ont été réduits n’ont pas droit à la PCU.

Le paiement, imposable, sera versé toutes les 4 semaines (équivalent à 500 $ par semaine), jusqu'à un maximum de 16 semaines.

La PCU est offerte du 15 mars 2020 au 3 octobre 2020. L’argent est rétroactif.

Comment puis-je faire ma demande?

Trois voies sont disponibles.

À partir du 6 avril :

Dès maintenant :

Enfin, vous pouvez également faire votre demande tout de suite, par Internet, auprès de votre dossier Mon Service Canada, en demandant des prestations régulières ou de maladies de l’assurance-emploi. Dans ce cas, vous aurez une semaine de carence, et si vous êtes éligible à une prestation supérieure à 500 $ par semaine comme c’est le cas pour la PCU, vous l’obtiendrez. Les autres demandes par ce moyen seront quant à elles automatiquement transférées à la Prestation canadienne d’urgence.

Inscription décalée en fonction de la date de naissance

Les citoyens qui n'ont pas déjà soumis une demande d'assurance-emploi pourront s'y inscrire, selon leur date de naissance.

Le 6 avril sera réservé aux personnes nées en janvier, février et mars. Le 7 avril, ce sera au tour de celles nées en avril, mai et juin. Le 8 avril, les Canadiens nés en juillet, août ou septembre pourront s'y inscrire. Le 9 avril, ce sont ceux nés en octobre, novembre et décembre qui y auront accès.

Les jours suivants, il sera toujours possible de soumettre sa demande.

Quand recevrai-je la prestation?

Lorsque vous avez fait votre demande, vous pouvez vous attendre à recevoir votre paiement dans les 3 jours ouvrables si vous êtes inscrit au dépôt direct, et dans environ 10 jours ouvrables si vous optez pour la réception d’un chèque par voie postale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Emploi

Économie