•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des restaurateurs de Gaspé gardent le moral et s’entraident

Des chaises retournées sur les tables.

Triste spectacle de voir le Brise-Bise fermé.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les temps sont très durs pour les restaurateurs. Selon Restaurants Canada, environ 800 000 emplois ont déjà été perdus au pays, dont 175 000 au Québec. À Gaspé, le moral est quand même bon dans les restaurants qui sont demeurés ouverts en cette période de pandémie de COVID-19.

Toujours selon Restaurants Canada, quatre propriétaires de restaurants sur cinq ont été forcés de faire des mises à pied depuis le 1er mars au pays.

Les propriétaires ont soit fermé leurs portes ou modifié leur offre de services.

Porte avec affiche où l'on demande de respecter la consigne d'une seule personne à la fois.

La direction du Brise-Bise s'est adaptée en offrant des plats pour emporter.

Photo : Radio-Canada

La salle à manger et le bar du Bistro-Bar Le Brise-Bise à Gaspé sont fermés. Le propriétaire, Simon Poirier, a dû s'ajuster.

Présentement, on offre le service pour emporter, précise-t-il. On offre également un service de livraison. Et on a commencé à offrir une gamme de produits congelés sous vide pour manger à la maison.

L'été, je peux avoir plus de 60 employés et l'hiver, 30, 35. Là, on est à effectif minimum et moi, je suis là 24 heures sur 25.

Simon Poirier, propriétaire du Brise-Bise à Gaspé
Simon Poirier, propriétaire du Brise-Bise

Simon Poirier, propriétaire du Brise-Bise

Photo : Radio-Canada

Pour la Gaspésienne Claudine Roy, présidente de l'Association des restaurateurs du Québec, la question n'est plus de savoir quand, mais qui pourra rouvrir lorsque cette crise sera passée.

Ça va être extrêmement difficile pour tout le monde. Je ne m'attends pas à ce que tous les restaurants qui ont été ouverts avant la crise vont le demeurer.

Claudine Roy, présidente de l'Association des restaurateurs du Québec

Plus solidaires

Le bâtiment. Un stationnement presque vide.

Fermé lui aussi, le restaurant Mastro Pizzeria mise plutôt sur la livraison et les commandes à emporter.

Photo : Radio-Canada

Selon Simon Poirier, la solidarité entre les entreprises s’est intensifiée. On est plus beaucoup ouverts, constate-t-il.

Avec Mastro Pizzeria, on se parle tous les jours. On s’encourage. Avec le Marché des saveurs aussi. On était déjà solidaires avant, mais là, ç’a encore resserré les liens entre les restaurateurs.

Le bâtiment avec les affiches mentionnant que le restaurant est fermé en raison de la pandémie de coronavirus.

Le restaurant Chez Ron est aussi fermé.

Photo : Radio-Canada

Favoriser l'achat local en temps de crise : c’est le message lancé par les commerçants de la région, comme le fait le premier ministre du Québec, François Legault.

D’après le reportage de Bruno Lelièvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Coronavirus