•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Basse-Côte-Nord demande les Rangers en renfort pour combattre la COVID-19

Des ranger de la Basse-Côte-Nord.

Les Rangers sont en quelque sorte le corps d'intervention des Forces canadiennes dans le nord du pays.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

La MRC du Golfe-du-Saint-Laurent a adopté une résolution pour demander à l’armée de mobiliser les Rangers qui résident dans les communautés de la Basse-Côte-Nord. Les élus souhaitent ainsi obtenir du renfort pour faire respecter les mesures mises en place par le gouvernement pour limiter la propagation de la COVID-19.

Cette demande sera envoyée aux Forces armées canadiennes et à la Sûreté du Québec vendredi après-midi, indique la directrice générale de la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent, Karine Monger.

Le préfet de la MRC du Golfe-du-Saint-Laurent, Randy Jones, affirme que les Rangers pourraient notamment reprendre le flambeau au poste de contrôle routier érigé entre Kegaska et Nutashquan. Ce poste est présentement tenu par des bénévoles de la région, a indiqué le préfet.

On a des Rangers dans chaque communauté de la Basse-Côte. Pourquoi ne pas demander à ces gens-là [de nous aider]?

Randy Jones, préfet , MRC du Golfe-du-Saint-Laurent

En conférence de presse vendredi, le premier ministre François Legault a déclaré être favorable au déploiement local des Rangers. On pense que c'est une bonne idée d'utiliser leurs services, a affirmé M. Legault.

Aucun cas de contamination n’a été déclaré pour le moment en Bass-Côte-Nord par les autorités de la santé publique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Prévention et sécurité