•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Juste pour rire reporté, les Francos et le Festival de jazz annulés

La foule est devant une scène avec des musiciens et des musiciennes.

Les Francos de Montréal en 2016

Photo : Getty Images / DoucetPh

Radio-Canada

Trois festivals phares de la saison estivale montréalaise n’auront pas lieu cet été : le Festival Juste pour rire est reporté à l'automne, tandis que les Francos et le Festival international de jazz de Montréal (FIJM) sont annulés en raison de la pandémie de coronavirus. Toutefois, les grands festivals de Montréal n'ont pas dit leur dernier mot et des discussions sont actuellement en cours pour organiser un événement commun en septembre.

Au lieu de se tenir du 15 au 26 juillet, les spectacles en salle du Festival Juste pour rire auront lieu du 29 septembre au 11 octobre 2020. Ce report inclut également les spectacles du Zoofest et du Off-JFL. Le volet extérieur n'aura pas lieu.

Les deux jeunes femmes sont sur scène.

Katherine Levac et Rosalie Vaillancourt lors d'un spectacle pour le Festival Juste pour rire

Photo : Juste pour rire TV inc.

Par ailleurs, le Groupe Juste pour rire a aussi annoncé le report de la pièce de théâtre Arlequin, serviteur de deux maîtres, mise en scène par Serge Denoncourt, qui devait être présentée au Théâtre du Nouveau Monde.

Deux importantes annulations

Les Francos de Montréal devaient se tenir du 12 au 20 juin, et le Festival international de jazz de Montréal était prévu du 25 juin au 4 juillet. L’équipe d’organisation aurait bien aimé reporter ces deux événements, mais étant donné le contexte actuel, il a fallu annuler : la saison d’automne est déjà trop remplie de concerts.

Tous les shows de mars, d'avril et de mai se font reporter à l’automne et en 2021. Les salles sont très chargées. Il devenait impossible pour nous de faire notre volet intérieur des festivals, explique Jacques Aubé, président de l’Équipe Spectra, en entrevue avec Catherine Richer, du 15-18.

L’équipe est présentement à la recherche de solutions pour le volet extérieur, mais la chose n’est pas simple non plus : il faut considérer le retour en classe, la fin des vacances, la baisse du tourisme, de même que la recherche de financement.

Jacques Aubé précise que son équipe communiquera individuellement avec chaque artiste qui devait participer aux festivals, afin d’évaluer s’il serait possible de reprogrammer son concert dans l’année.

Un grand événement en septembre?

Les organisations des grands festivals de Montréal travaillent ensemble pour concocter un grand événement en septembre afin de réunir la population après la crise, si la pandémie est terminée.

On travaille avec les Francos, le Jazz, Montréal complètement cirque, Nuits d’Afrique et plusieurs autres. On bâtit ça, on est aussi en discussion avec la ville pour ce rassemblement, en espérant que cette crise sera terminée. On veut créer ensemble un événement qui ne portera le nom d’aucun festival, mais un nom [qui lui sera propre], détaille Patrick Rozon, vice-président aux contenus francophones du Groupe Juste pour rire, à la chroniqueuse culturelle du 15-18, Catherine Richer.

L’objectif est d’organiser un événement gratuit sur la place des Festivals durant une ou deux fins de semaine de septembre.

Les gens doivent comprendre que tous les festivals, tous les gens du secteur culturel se parlent constamment pour que Montréal reste la grande métropole culturelle qu’elle est.

Patrick Rozon

Programmation à venir

La programmation du Festival Juste pour rire sera annoncée d’ici quelques semaines, si la situation le permet. On continue de suivre l’évolution de la COVID-19 de très près ainsi que les directives émises par le gouvernement du Québec, et l'on s’adaptera au fur et à mesure, indique-t-on dans un communiqué.

On a pris le pari que les gens voudraient, probablement en octobre, si tout est réglé bien sur, rire et s’amuser. On a été capable de reporter et d’agir en leader au lieu d’annuler, a expliqué Patrick Rozon.

On souligne aussi que divers scénarios sont évalués pour le volet extérieur du festival, sans donner plus de précisions.

Les personnes qui ont des billets pour les spectacles en salle du FIJM et des Francos sont invitées à conserver leur billet. Les conditions de remboursement n'ont pas été précisées.

Les passeports achetés pour le Festival Juste pour rire seront valides cet automne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !