•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba investit 100 millions de dollars dans de l'équipement médical

Brian Pallister, devant deux microphones et des drapeaux provinciaux

Le premier ministre manitobain, Brian Pallister, a déclaré l'état d'urgence samedi, à la suite de la tempête de neige ayant touché le sud de la province ces derniers jours.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Manitoba crée un fonds de 100 millions de dollars pour aider les entreprises à acquérir des équipements ou à fabriquer des équipements essentiels comme les blouses et les masques.

Le Manitoba annonce un investissement de 100 millions de dollars pour accélérer l’achat d’équipements médicaux essentiels dans la lutte contre la pandémie de COVID-19, et s’engage à aider les entreprises et les plus vulnérables.

Le premier ministre Brian Pallister a annoncé vendredi de nouvelles mesures dans le cadre du Plan de protection du Manitoba.

Elles comprennent un allègement fiscal, une expansion de la capacité d’accueil des refuges et la création d’un fonds pour du matériel médical, comme des blouses et des masques.

Les 100 millions de dollars permettront aussi d'aider les entreprises locales à fabriquer ces équipements essentiels pendant la crise sanitaire, à un moment où l’approvisionnement de matériel provenant de l’étranger n’est pas garanti.

Nous sommes ravis de ces nouvelles initiatives, qui seront à la fois proactives et réactives au besoin d’approvisionnement du Manitoba dans notre lutte contre COVID-19, a lancé le premier ministre en conférence de presse.

Brian Pallister a également lancé un appel aux entreprises qui ont des équipements de protection individuelle non utilisés. Ces équipements, en bonne condition et dans leur emballage d'origine, peuvent être donnés pour soutenir les efforts contre le coronavirus.

Alléger la pression fiscale

Face aux problèmes financiers auxquels les Manitobains doivent faire face, le premier ministre a adopté plusieurs mesures fiscales, en vigueur jusqu'au 1er octobre.

Parmi elles, Hydro-Manitoba, Centra Gas, la Société d'assurance publique du Manitoba et la Commission des accidents du travail ne chargeront plus d'intérêt ou de pénalité pour les Manitobains qui ne peuvent s'acquitter de leurs frais durant la crise.

Aussi, la Société des alcools et des loteries du Manitoba ne chargera plus d'intérêt sur les créances des restaurants, des bars et des cavistes spécialisés, pendant les six prochains mois.

Le gouvernement travaillera également avec les municipalités afin qu'elles ne facturent pas d'intérêt sur les taxes scolaires provinciales et les frais des divisions scolaires.

Les Manitobains et les entreprises auront aussi jusqu'au 31 août pour remplir leur déclaration de revenus afin que la province s’ajuste aux mesures fédérales. Cette date pourrait être reculée au 1er octobre, ajoute Brian Pallister, si Ottawa l’approuve.

À tous ceux qui sont capables de payer leurs impôts à temps, s’il vous plaît, continuez à le faire

Brian Pallister, premier ministre du Manitoba

Ces taxes nous permettront de financer les services essentiels de nos gouvernements [...], les programmes sociaux desquels nous dépendons, ajoute le premier ministre.

Plus de 140 nouveaux lits dans les foyers

Pour s’assurer que ceux qui n’ont pas d’endroit stable pour vivre aient un lieu où rester pendant la crise sanitaire, Brian Pallister a également annoncé un agrandissement des refuges et une augmentation des places disponibles.

Jusqu’à 1,2 million de dollars sera investi, notamment aux refuges Siloam Mission (+ 50 lits), et à l’Armée du salut (+ 35 lits au centre de la rue Martha).

Un bâtiment vacant de Logement Manitoba, sur la rue Sargent, sera réaménagé pour les plus nécessiteux et les sans-abri qui doivent s’isoler volontairement.

Des prédictions « difficiles »

Interrogé par les journalistes sur une possible prolongement de l’état d’urgence, Brian Pallister rétorque qu’il y songera d’ici la fin du mois d’avril.

Il affirme que son gouvernement présentera ses prévisions sur la COVID-19 la semaine prochaine, répétant cependant qu’il ne s’agira que d’hypothèses, étant donné la situation « sans précédent ».

Je ne souhaite pas faire paniquer les gens de la province juste pour qu’ils écoutent [les mesures de restrictions], a-t-il lancé en réponse aux « pires scénarios » demandés. 

Le Manitoba compte maintenant un total de 182 cas présumés et confirmés de COVID-19, soit 15 de plus que la veille.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !