•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Je contribue COVID-19 : moins d'une candidature sur cinq mène à une embauche

Des employés de la santé déplacent un lit

En date du 1er avril, la campagne Je Contribue avait enregistré 36 878 candidatures.

Photo : Radio-Canada

Moins d'une candidature sur cinq provenant de la plateforme Je contribue COVID-19, mise sur pied par le gouvernement afin de recruter du personnel qualifié, a jusqu'ici mené à une embauche dans les établissements de santé de la grande région de Québec.

Pour faire face au virus et s'assurer d'avoir les effectifs nécessaires au front, le ministère de la Santé et des Services sociaux a lancé, il y a près de trois semaines, la plateforme Je contribue COVID-19.

Toute personne hors du réseau de la santé ou des services sociaux (retraite, réorientation de carrière), mais qui détient des compétences reconnues (selon les domaines), est invitée à s'inscrire et à venir gonfler les rangs des anges gardiens.

Les besoins étaient grands dans la région bien avant la pandémie. Déjà en novembre, la pénurie de personnel était de 650 employés au Cente intégré de santé et de services sociaux (CIUSSS) de la Capitale-Nationale. On estimait qu'il faudrait embaucher 21 000 personnes en 5 ans.

Les équipes de recrutement ont mis les bouchées doubles ces dernières semaines.

Peu d'embauches

En date du 2 avril, 180 des 3030 candidatures dirigées par la plateforme vers les établissements sur le territoire de la Capitale-Nationale s'étaient conclues par une embauche. Il y avait 36 878 candidatures dans toute la province en date du 1er avril.

Le taux d'embauche est plus élevé du côté du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches, où 20 % des 139 candidatures soumises ont mené à un nouvel emploi.

Le principal employeur

Selon une compilation demandée par Radio-Canada, le CIUSSS de la Capitale-Nationale a pour sa part embauché 139 personnes pour l'ensemble de ses installations, ce qui en fait le principal employeur à piger dans la banque. Du nombre, 80 sont des préposés aux bénéficiaires. S'ajoutent 30 infirmières et 29 infirmières auxiliaires.

Marleen Cameron, chef de service au recrutement pour le CIUSSS de la Capitale-Nationale, explique que bon nombre de candidatures concernaient des agents administratifs. Or ces services ne sont pas requis pour le moment dit-elle. Les besoins sont présentement au niveau des soins infirmiers et les soins d'assistance.

Le nombre semble petit pour le moment, mais ce n'est pas dit qu'on n'aura pas besoin plus tard.

Marleen Cameron, chef de service au recrutement, CIUSSS de la Capitale-Nationale

Mme Cameron se dit satisfaite de sa récolte et assure que la banque Je contribue COVID-19 est d'une grande aide. Elle ajoute que les personnes qui ne sont pas rappelées pour le moment pourront l'être en fonction des besoins en constante évolution.

Au CHU de Québec, seules 2 infirmières ont été embauchées jusqu'à maintenant et 5 dossiers sont sous évaluation. La direction invite à ne pas comparer ses chiffres à ceux du CIUSSS. Par souci d'assurer des soins sécuritaires et de qualité de niveau tertiaire et quaternaire, cela réduit notre bassin potentiel de candidature, souligne le conseiller en communication Bryan Gélinas.

L'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec a de son côté ajouté 10 infirmières, 12 préposés aux bénéficiaires, 9 polyvalents et 8 agents administratifs.

Au CISSS de la Chaudière-Appalaches, 7 infirmières, 3 préposés aux bénéficiaires, 15 agents administratifs et 2 aides de services ont été ajoutés. Les besoins sont particulièrement grands en CHSLD, évoque-t-on.

Doublons, erreurs et désistements

La liste de Je contribue COVID-19 comporterait par ailleurs des doublons et des candidatures qui ne sont pas adressées à la bonne région. Des personnes sont aussi disqualifiées d'emblée par les établissements, car elles n'ont pas les compétences requises.

Des désistements sont aussi enregistrés. Par exemple, le CIUSSS de la Capitale-Nationale a vu 7 infirmières et 9 préposés aux bénéficiaires se désister après leur embauche, ramenant le total à 139.

Un syndicat d'infirmières à l'Hôtel-Dieu de Lévis mentionnait la fin de semaine dernière que des craintes de sécurité et de contamination avaient un effet dissuasif sur certaines personnes.

À ce sujet, on rappelle que les employés qui reviendront dans le réseau ne travailleront pas nécessairement avec des patients atteints de la COVID-19.

La COVID-19 dans la grande région de Québec

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Coronavirus