•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les médecins s'inquiètent de la pénurie d'équipement de protection

Des masques N95 sont suspendus après décontamination.

Les masques N95 sont primordiaux pour les travailleurs du domaine de la santé.

Photo : Courtoisie / Duke Health / Shawn Rocco

Radio-Canada

Un sondage mené par l'Association médicale canadienne auprès des médecins dresse un sombre portrait de la situation. Le sondage lève le voile sur une pénurie de masques et de fournitures plus importante que prévu.

L'Association souligne que cette pénurie met en péril la vie du personnel soignant. Elle a recueilli les commentaires de 5000 membres médecins.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Plus d'un tiers des médecins sondés offrant des soins communautaires, dans des cabinets et des cliniques sans rendez-vous, disent être sur le point de manquer de masques de protection respiratoire N95, de protecteurs oculaires et faciaux, et de lunettes de sécurité dans deux jours ou moins, ou que les inventaires sont déjà épuisés.

Jusqu'à 71 % des médecins qui offrent des soins communautaires ont tenté de s'approvisionner en fournitures au cours du dernier mois, mais moins de 15 % d'entre eux ont reçu leur commande ou une confirmation qu'elle est en route, selon l'Association.

En Nouvelle-Écosse, souligne-t-elle, seulement 2 % des médecins ont indiqué que leur récente commande a été reçue ou expédiée.

Quant aux autres sources d'approvisionnement, seulement 1 médecin sur 10 qui attend des fournitures dit connaître une source d'approvisionnement gouvernementale. Le taux le plus élevé est en Alberta (26 %). Le taux est de 5 % en Nouvelle-Écosse et de 0 % au Nouveau-Brunswick, selon l'Association.

Un homme aux cheveux gris

Le Dr Sandy Buchman, président de l’Association médicale canadienne

Photo : Association médicale canadienne

Nous reconnaissons que les gouvernements, partout au pays, traitent cet enjeu en priorité, mais nous assistons actuellement à une véritable crise. Il est irresponsable de demander aux travailleurs de la santé d’être en première ligne de cette pandémie sans l’équipement approprié, et il faut immédiatement remédier aux pénuries. Des vies humaines sont en jeu, a déclaré le Dr Sandy Buchman, président de l’AMC.

De manière générale, ajoute l'Association, les médecins en milieu hospitalier ignorent combien de temps les stocks actuels dureront et de nombreux répondants signalent avoir reçu la directive de rationner l'équipement.

L'AMC réclame des mesures d’urgence pour répondre à la pénurie d’équipement pour les fournisseurs de soins de santé partout au pays.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Coronavirus