•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1 travailleur de la santé infecté sur 4 au Québec se trouve en Mauricie/Centre-du-Québec

Un médecin porte l'équipement de protection individuelle : un masque, une blouse, des gants et une visière.

Les autorités mettent en place des mesures afin de mieux protéger les travailleurs de la santé, qui s'exposent à des risques de contracter la COVID-19 dans l'exercice de leurs fonctions.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

La région a connu jeudi sa plus forte hausse du nombre de cas de coronavirus depuis le début de la pandémie. 318 personnes sont maintenant infectées, un bond de 71 par rapport à la veille.

Parmi elles, 56 sont des travailleurs du réseau régional de la santé, ce qui représente le quart de ces cas dans la province. Le plus récent bilan fait état de 204 travailleurs de la santé atteints.

En entrevue à Facteur matinal, la directrice de la santé publique régionale, Dre Marie-Josée Godi, croit qu'il faut relativiser considérant qu'il y a 18 000 employés dans le réseau. Les employés infectés n’ont pas acquis la COVID-19 dans leur milieu de travail, mais soit dans un voyage, soit par la transmission communautaire.

Les critères pour l’accès au test de dépistage ont été revus pour endiguer la problématique : les travailleurs de la santé ont désormais priorité.

Carol Filllion assis à une table.

Le PDG du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec (CIUSSSMCQ), Carol Fillion, en conférence de presse. (Archives).

Photo : Radio-Canada

Le président et directeur général du CIUSSS MCQ Carol Fillion rappelle par ailleurs que son organisation a mis plusieurs mesures en place pour protéger les usagers comme le personnel de la santé depuis l’apparition du virus dans la région.

Plus on connaît la manière que le virus se transmet, plus nos démarches sont efficaces, a-t-il souligné au micro de Facteur matinal. Il a par ailleurs rappelé que les effets des mesures prises aujourd’hui peuvent prendre jusqu’à deux semaines avant d’être observables.

Le matériel médical en suffisante quantité « pour au moins deux jours »

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-Centre-du-Québec affirme avoir du matériel médical en quantité suffisante pour au moins deux jours.

Un masque N95.

Les masques N95 sont primordiaux pour les travailleurs du domaine de la santé.

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Le président et directeur général du CIUSSS MCQ Carol Fillion explique que ce délai s’explique de plusieurs manières.

Le matériel arrive en petite quantité, de plusieurs endroits, et il doit être testé parce qu’on ne connaît pas les fournisseurs; il faut s’assurer qu’il rencontre nos normes, a relaté Carol Fillion. Si jamais des livraisons arrivent et qu’on peut être certains d’en avoir pour plus longtemps, je serai le premier content de l’annoncer!

Plusieurs foyers de contagion identifiés

Plusieurs foyers de contagion ont été identifiés sur les territoires de la Mauricie et du Centre-du-Québec dans les derniers jours.

Un CHSLD et cinq résidences privées pour personnes âgées sont touchées par une éclosion de COVID-19.

Façade d'un CHSLD, en hiver.

57 cas de COVID-19 ont été recensés à ce jour au CHSLD Laflèche, dans le secteur Grand-Mère de Shawinigan.

Photo : Radio-Canada

La situation demeure préoccupante au CHSLD Laflèche, où 57 personnes sont maintenant atteintes. L'usine Olymel de Yamachiche, fermée depuis dimanche, compte pour sa part 51 cas.

Les autorités régionales de santé publique confirment aussi que de la transmission communautaire a été observée à certains endroits de la Mauricie et du Centre-du-Québec.

Que vous viviez dans un de ces secteurs ou non, les consignes demeurent les mêmes, rappelle Dre Marie-Josée Godi. C’est de ne sortir que lorsque c’est absolument nécessaire, de se laver les mains et de garder deux mètres de distance en tout temps.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Coronavirus