•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 4000 employés municipaux mis à pied dans le Grand Vancouver

Un homme marche tête baissée dans une rue presque vide au centre-ville de Vancouver, le mardi 24 mars 2020.

Les travailleurs bénéficient d'une protection salariale qui varie selon l'emploi et la Ville.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada

Les villes de Vancouver, de Surrey et de Delta licencient plus de 4000 employés en raison de la pandémie de la COVID-19.

La Ville de Vancouver a mis à pied 1500 employés, principalement des employés des centres communautaires, des bibliothèques et des théâtres, fermés en raison des règles de distanciation sociale, selon le directeur adjoint de la Ville, Paul Mochrie.

Surrey a pour sa part licencié 1900 membres du personnel à temps partiel et auxiliaire et 140 membres du personnel régulier qui travaillaient dans les centres de loisirs, les bibliothèques, les patinoires, les musées, les centres culturels et les piscines.

À Delta, 500 auxiliaires et travailleurs à temps partiel ont perdu leur emploi. Près de 90 % d'entre eux travaillaient dans des centres communautaires fermés.

C'est une décision très difficile. Nous, le maire et le conseil municipal, devons tenir compte de la situation économique dans laquelle nous nous trouvons et que nous n’avons jamais connue auparavant, indique le maire de Delta, George Harvie.

Nous ne pouvons tout simplement pas continuer à avoir des gens qui se rendent au travail quand il n'y a pas de travail pour eux.

George Harvie, maire de Delta
Notre dossier COVID-19 : les services ouverts ou fermés dans votre région
Vue intérieure de la bibliothèque de Vancouver.

La bibliothèque de Vancouver et d'autres bâtiments municipaux ont fermé le 16 mars 2020 en raison de la COVID-19.

Photo : Unsplash / Aaron Thomas

Des protections pour les salaires

À Vancouver, les employés mis à pied bénéficient d'une protection salariale pouvant aller jusqu'à 42 jours, note Paul Mochrie.

Le porte-parole de la Ville de Surrey, Oliver Lum, dit que les licenciements sont temporaires et assure que les personnes touchées recevront 28 jours de salaire pour le personnel à temps partiel et auxiliaire et 42 jours de salaire pour le personnel régulier.

Les travailleurs licenciés de Delta reçoivent également des salaires et des prestations de santé pendant une certaine période de temps.

Georgie Harvie admet que davantage de mises à pied sont probables.

Chaque ville est confrontée aux mêmes problèmes de revenus. Plus ce virus se propage longtemps, plus nous devrons réduire nos services de base, dit George Harvie.

Avec les informations de Karin Larsen

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !