•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les employés municipaux en soutien aux épiciers débordés, propose Beaudin

Illustration d'une personne qui tend un sac d'épicerie rempli à une autre personne.

Certains employés municipaux pourraient aider les épiceries à prendre les commandes et les livrer.

Photo : Radio-Canada / Laury Dubé

Radio-Canada

La conseillère municipale, Évelyne Beaudin a entrepris des démarches pour que les employés municipaux qui ne travaillent pas en ce moment, mais qui sont toujours à l’emploi de la Ville de Sherbrooke puissent aider la communauté, notamment dans les épiceries.

La stratégie à la Ville est de garder certains employés à l’emploi pour qu’ils soient disponibles selon les besoins ou pour remplacer d’éventuels congés de maladie.

Tant qu’à les avoir à l’emploi, [on peut] les mettre à contribution, a précisé Mme Beaudin, qui assure que des employés l’ont jointe pour manifester leur intérêt.

Le projet est rendu à l’étape de contacter les épiceries de Sherbrooke, puisque les délais pour le service de commande en ligne est saturé.

Mme Beaudin souhaite améliorer ce service et aider les autres commerces à prendre des commandes par courriel, par exemple.

En ce moment il y a de gros besoin dans la société, dont l’épicerie. Tout le monde devrait rester à la maison.

Évelyne Beaudin, conseillère municipale du district du Carrefour

Le maire de Sherbrooke, Steve Lussier n’envisage pas cette solution pour le moment. Pour l’instant, on suit le plan de contingence. Vous comprendrez qu’on va attendre le prochain plan de contingence pour vous dire ce qu’il y aura comme modifications.

La conseillère municipale explique, quant à elle, qu’en réalité ce sont les supérieurs de ces employés-là qui peuvent leur demander d’effectuer certaines tâches.

Selon elle, le conseil municipal peut, toutefois, encourager cette démarche.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !