•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
La chef du gouvernement allemand a reçu trois diagnostics négatifs avant de mettre fin à sa quarantaine.

La chancelière allemande a continué à travailler de la maison pendant sa quarantaine.

Photo : Reuters

Agence France-Presse

Angela Merkel est sortie vendredi de sa quarantaine de 14 jours à son domicile berlinois et a regagné la chancellerie après trois tests négatifs au nouveau coronavirus, a déclaré vendredi le porte-parole du gouvernement.

La chancelière retourne aujourd'hui (vendredi) à son lieu de travail, mais continuera à diriger l'Allemagne par audio et visioconférence, a précisé Steffen Seibert lors d'une conférence de presse.

Le 22 mars, la chancelière de 65 ans avait décidé d'elle-même de se mettre en quarantaine, après avoir été en contact deux jours plus tôt avec un médecin déclaré positif.

Depuis, Angela Merkel a effectué trois tests de détection du nouveau coronavirus, qui se sont tous avérés négatifs, mais est restée isolée à son domicile jusqu'au terme de sa quarantaine de 14 jours.

Dans un enregistrement audio, la chancelière, au pouvoir depuis 2005, avait confié vivre difficilement ce confinement, et l'absence de contact avec ses ministres et conseillers.

Malheureusement, le nombre quotidien de nouvelles infections ne nous donne aucune raison de relâcher ou d'assouplir les règles, avait-elle dit samedi matin dans son balado hebdomadaire.

La chancelière connaît un regain de popularité depuis le début de l'épidémie auprès des Allemands, satisfaits de sa bonne gestion de la crise, dans un pays où le taux de mortalité est inférieur à ses voisins européens.

Vendredi, l'Institut Robert-Koch, chargé de la veille épidémiologique, a annoncé que les mesures de restrictions mises en place en Allemagne au moins jusqu'au 19 avril commençaient à faire effet en ralentissant la propagation du nouveau coronavirus.

L'Allemagne compte désormais 79 696 cas officiellement recensés de coronavirus (6174 de plus en 24 heures) et 1017 morts, selon l'Institut.

Boris Johnson toujours en isolement

Par ailleurs, le premier ministre britannique Boris Johnson, qui a lui été atteint de la COVID-19, a annoncé vendredi prolonger la quarantaine qu'il observe au de-là des sept jours recommandés par les autorités sanitaires britanniques, en attendant de ne plus souffrir des symptômes.

Si je me sens mieux [...] j'ai toujours l'un des symptômes, j'ai toujours de la température, je dois continuer ma quarantaine, a-t-il déclaré dans une courte vidéo sur Twitter, dans laquelle il appelle les Britanniques à ne pas céder à la tentation de ne pas rester chez eux ce week-end.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique internationale

International