•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les données de Google montrent un net recul des déplacements au Canada

Un stationnement vide près d'un magasin IKEA

IKEA Canada a annoncé la fermeture temporaire de tous ses magasins à l'échelle nationale par mesure de précaution.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Les plus récentes données de localisation des utilisateurs de Google montrent un net recul des déplacements dans les commerces et le transport en commun au Canada.

Le géant a publié jeudi une analyse des déplacements dans 131 pays. L'objectif est de permettre aux autorités de santé publique de vérifier si les mesures de confinement, entrées en vigueur un peu partout ces dernières semaines pour enrayer la propagation du coronavirus, sont observées ou non.

Premier constat : les données montrent un net recul des déplacements des Canadiens dans les commerces, dans le transport en commun et au travail.

De la mi-février au 29 mars, les déplacements dans les commerces, restaurants, cinémas, bibliothèques et centres d’achats ont chuté de 59 % au Canada par rapport à la période du début janvier à la mi-février.

La même tendance a été observée du côté des transports en commun, alors que les déplacements ont dégringolé de 66 %. On parle ici de la fréquentation dans les autobus, les métros et les trains de banlieue.

Enfin, en ce qui concerne les lieux de travail dans l’ensemble du pays, le mouvement des personnes a chuté de 44 %.

La crise n’a pas épargné les épiceries, les supermarchés et les pharmacies. Les déplacements dans ces commerces ont reculé de 35 % de la mi-février à la fin de mars comparativement aux cinq premières semaines de l’année.

Une seule catégorie a affiché une hausse au pays : les déplacements dans les résidences des Canadiens ont augmenté de 14 % de la mi-février à la fin de mars.

Au Québec, les déplacements dans les commerces ont reculé de 70 % pour la période de mesure se terminant le 29 mars, tandis que les déplacements dans les transports en commun ont plongé de 75 %.

Les déplacements des Québécois dans des parcs ont glissé de 68 %, avec un recul notable dans la dernière semaine de mesure. Un recul qui coïncide peut-être avec le confinement décrété par le gouvernement du Québec le 23 mars.

Méthodologie

Les données dévoilées par Google montrent le nombre et la durée des visites des utilisateurs dans différents endroits en comparant le tout à une ligne de base. Il s'agit d'une médiane qui correspond aux jours de la semaine pour la période allant du 3 janvier au 6 février. Google a calculé la variation en utilisant le même type d'agrégation des données utilisées pour montrer les moments de grande affluence des lieux sur Google Maps.

Selon Google, les rapports doivent révéler les tendances générales des mouvements de personnes au fil du temps et par zone géographique, dans différentes catégories d'endroits.

Nous espérons que ces rapports aideront [les responsables de la santé publique] à prendre des décisions sur la façon de gérer la pandémie de COVID-19. Par exemple, ces informations pourraient aider les responsables à comprendre les changements de tendances dans les déplacements essentiels, ce qui pourrait les amener à faire de nouvelles recommandations concernant les horaires d'ouverture ou les offres de services de livraison, explique Google.

Comme la détection d'embouteillages ou la mesure de la fréquentation des commerces sur Google Maps, ces rapports utilisent les données « agrégées et anonymes » des utilisateurs Google ayant activé « l'historique des positions », qui peut être supprimé ou interrompu dans les paramètres du compte.

Pour protéger la vie privée des personnes, aucune information personnellement identifiable, comme l'emplacement, les contacts ou les mouvements d'une personne, n'est mise à disposition, écrit Google.

Vous pouvez consulter les données ici (Nouvelle fenêtre).

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Coronavirus

Société