•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Transfert de matériel médical entre la Côte-Nord et d’autres régions

Des masques N95 décontaminés sont accrochés.

Des masques ont été envoyés vers des établissements de Montréal.

Photo : Courtoisie / Duke Health / Shawn Rocco

Radio-Canada

Le Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord confirme que des masques médicaux ont été transférés de la Côte-Nord vers des hôpitaux de Montréal lors des dernières semaines.

Sa directrice générale adjointe, Dyane Benoît, indique aussi que du matériel a été transféré d'autres régions vers la Côte-Nord.

Lorsqu'un établissement est à risque de rupture de matériel, on fait appel à la région voisine ou même un appel à tous pour voir si on peut prêter main-forte. Alors oui, il est arrivé que nous ayons prêté main-forte, mais il est arrivé que nous ayons aussi fait appel à nos collègues des autres régions et qui ont accepté de nous aider, explique la gestionnaire.

Le CISSS de la Côte-Nord estime qu'avec ses réserves actuelles de matériel de protection, elle peut offrir des soins pendant sept jours.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Les entreprises appelées en renfort

Les entreprises qui ont du matériel de protection inutilisé sont invitées à l'offrir au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord.

Un lieu sera bientôt déterminé pour que les représentants de ces organisations puissent déposer de façon sécuritaire ces équipements comme des masques et des gants.

C'est un très bel élan de solidarité qui se passe actuellement sur la Côte-Nord. On a effectivement contacté les entreprises, non seulement pour savoir s'il y avait du matériel de protection de disponible, mais aussi pour s'assurer de la mise en place des mesures de protection et offrir notre soutien également, explique la directrice générale adjointe du CISSS, Dyane Benoît.

Elle affirme que de grandes entreprises nord-côtières ont elles-mêmes proposé de rendre leur matériel disponible au réseau de la santé.

On reçoit beaucoup beaucoup d'appels de toutes parts de gens qui ont du matériel, de l'équipement qui peut être rendu disponible au réseau de la santé, explique Mme Benoit.

Avec les informations de Marlène Joseph-Blais

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Santé publique