•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La province demande aux garderies de rouvrir pour les enfants des travailleurs de la santé

Des enfants tiennent des jouets.

La province a demandé à tous les services de garde de rembourser les parents si un service n’est pas offert et de ne pas exiger de paiement pour retenir la place d’un enfant si cette place n’est pas utilisée.

Photo : Radio-Canada / Christian Milette

Le gouvernement du Manitoba demande aux garderies fermées de rouvrir afin de trouver des places pour les enfants des travailleurs du secteur de la santé qui sont aux premières lignes de la lutte contre la COVID-19.

Selon la ministre des Familles Heather Stefanson, en date du 31 mars, 1200 enfants de personnel soignant et d’urgence avaient été placés dans des services de garde, mais ce n'est pas suffisant.

Il y a encore des travailleurs de la santé et d’autres travailleurs d’urgence qui ont besoin de services de garde, et aujourd’hui, je veux demander aux prestataires [de ces services] à travers la province d’aider ces travailleurs alors qu’ils fournissent des services nécessaires lors de cette pandémie, dit-elle.

La ministre rappelle que la province a annoncé de nouveaux programmes de financement le mois dernier, dont un programme de subvention de 18 millions $ pour aider les éducateurs à la jeune enfance à offrir des services de garde.

La province a aussi déboursé le premier quart de l’octroi de fonctionnement provincial des services de garde le 1er avril soit près de 30 millions $, selon la ministre.

Il n’est pas trop tard pour aider, dit-elle. Notre gouvernement offre de l’appui financier aux services de garde et aux éducateurs de la jeune enfant pendant ce moment difficile.

La ministre Stefanson est assise devant deux drapeaux du Manitoba et est habillée de noir.

La ministre de la Famille du Manitoba Heather Stefanson.

Photo : Radio-Canada

La province a demandé à tous les services de garde de rembourser les parents si un service n’est pas offert et de ne pas exiger de paiement pour retenir la place d’un enfant si cette place n’est pas utilisée.

Les services de garde sont limités à 16 places en raison des mesures de distanciation physique pour contrer la propagation du nouveau coronavirus.

Des centres plus importants peuvent offrir un service de garde à 16 enfants par salle disponible. Cette mesure continuera tant que les classes en personne dans les écoles seront annulées.

Les personnes admissibles au service de garde, dont le personnel soignant, les agents correctionnels, les policiers, les pompiers, les ambulanciers et les travailleurs sociaux de première ligne devraient soumettre leur demande avant le 8 avril en remplissant le formulaire en ligne suivant (en anglais) : https://forms.gov.mb.ca/GoMCovid19ESW/ (Nouvelle fenêtre).

À compter du 14 avril, tous les parents travaillant dans des services essentiels tels qu’ils sont définis par la province auront accès aux places de services de garde.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !