•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des mesures pour contrôler les déplacements à Gesgapegiag

L'affiche arbore le nom du village.

Gesgapegiag

Photo : Radio-Canada

Des points de contrôle et un couvre-feu seront mis en place à Gesgapegiag vendredi dans le but de réduire la propagation de la COVID-19.

Cinq points de contrôle seront mis en place à partir de vendredi matin, de 7 h à minuit, afin de contrôler les entrées et les sorties sur le territoire de la communauté micmaque.

Parallèlement, les résidents de Gesgapegiag seront soumis à un couvre-feu dès vendredi soir, de 23 h à 7 h.

Dans une vidéo publiée sur Facebook, le chef John Martin explique que ces mesures sont mises en place pour une durée indéterminée en raison de la hausse du nombre de cas de COVID-19 dans les environs et les inquiétudes exprimées par les résidents.

Le conseil de bande de Gesgapegiag a octroyé des pouvoirs additionnels à son corps policier afin qu'il soit en mesure d'appliquer ces directives.

Le chef Martin précise que les résidents seront principalement questionnés sur les lieux qu’ils fréquentent à l’extérieur de la réserve. Les heures d’entrée et de sortie seront aussi notées.

C’est important de savoir où sont les gens, qui entre et qui sort de la réserve.

John Martin, chef de Gesgapegiag

Ça peut apporter des inconvénients, admet M. Martin, mais l’idée est d’avoir le contrôle sur les mouvements d’entrée et de sortie de la communauté. L’idée est que, si jamais on sait que quelqu’un a été infecté et qu’il est allé à un endroit précis, on va pouvoir joindre d’autres personnes qui se trouvaient à cet endroit dans les mêmes heures.

Le chef explique la mise en place d’un couvre-feu par l’impossibilité de maintenir des points de contrôle en tout temps en raison des ressources limitées, ce qui explique l’alternance entre deux mesures de contrôle.

John Martin souligne qu’aucun cas de COVID-19 n’a encore été signalé à Gesgapegiag. Je suis vraiment fier de la façon dont les gens agissent pour se protéger eux-mêmes et protéger la communauté, affirme le chef de Gesgapegiag.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Coronavirus