•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des musées suggèrent aux gens confinés de recréer des œuvres

Des vêtements sont disposés sur le sol de façon à ressembler au cheval et aux nuages de l'œuvre d'art.

« Le Cheval pie » (1650-1654), de Paulus Potter, reproduit avec des vêtements.

Photo : Musée Getty

Radio-Canada

Des tableaux de Dali, de Vermeer, de Jeanne Rhéaume, de Magritte et d’autres sont imités et reproduits pour la bonne cause par des personnes confinées à la maison. C’est ce qu’ont proposé comme défi le Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ) et le musée Getty sur les réseaux sociaux.

Le MNBAQ a demandé aux personnes abonnées à son compte sur Instagram de récréer des œuvres en soulignant qu’il n’était pas nécessaire de viser la perfection. Pensez aux éléments clés : la lumière, les formes ou les couleurs, plus que les détails et les postures ou les expressions faciales, écrit-on dans la publication.

Le Musée suggère de fouiller dans sa collection pour s’inspirer.

Le musée Getty de Los Angeles avait lancé cette invitation la semaine dernière. On invitait les gens à s’inspirer des œuvres de ses différentes expositions.

Les photos démontrant l’imagination débordante des internautes ne se sont pas fait attendre. L’une de ces personnes a partagé une reproduction d’un tableau de René Magritte, The Son of Man.

Certaines personnes se sont photographiées déguisées pour imiter de célèbres tableaux, d’autres ont mis leurs enfants à contribution, comme pour cette reproduction de La laitière, de Johannes Vermeer. Finalement, d’autres ont usé d’ingéniosité pour reproduire des tableaux à l’aide d’objets ou d’aliments, comme pour la reproduction de La persistance de la mémoire, de Dali. Le tout est évidemment fait avec les moyens du bord.

Ce défi n’est pas sans rappeler celui d’une employée du MNBAQ, Marie-Hélène Raymond, qui s’habille aux couleurs et aux motifs d’œuvres d’art, puis publie le résultat sur Instagram.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !