•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Legault demande à la police de sévir pour faire respecter les règles de distanciation

Le bilan de jeudi fait état de 5518 cas confirmés de COVID-19 et de 36 morts

Gros plan sur le premier ministre, en contre-plongée. Un drapeau du Québec est suspendu derrière lui.

Le premier ministre Legault a exhorté les policiers du Québec à faire respecter les règles de santé publique.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Le premier ministre montre des signes d'impatience envers ceux qui persistent à défier les recommandations de la santé publique.

Au moment où la pandémie de coronavirus atteint un nombre inégalé de Québécois, François Legault demande aux policiers de la SQ et des grandes villes d’être « moins tolérants » envers les citoyens récalcitrants et de serrer la vis à ceux qui n'observent pas les règles de distanciation sociale.

Il va falloir être un peu plus ferme et s'assurer que les consignes sont respectées, notamment en distribuant plus de constats d'infraction, a-t-il déclaré dans les premières minutes de sa conférence de presse quotidienne, jeudi.

Le montant des amendes pour ce type d'infraction oscille entre 1000 $ et 6000 $ par personne, a rappelé M. Legault.

Selon lui, c'est tout ce que méritent les gens qui ne respectent pas les consignes.

Je ne peux pas accepter qu'une grande majorité fasse des efforts et que ces efforts-là soient anéantis parce que quelques personnes ne prennent pas ça au sérieux.

François Legault, premier ministre du Québec

Concernant le dossier chaud des équipements de protection personnelle, le premier ministre a reconnu que ça joue dur dans certains pays, ayant lui aussi vu et entendu des reportages de cargaisons détournées à la dernière minute.

Mais on joue nous aussi les règles du jeu, a-t-il ajouté. Oui, les prix ont augmenté. Mais ça n'a pas de valeur, pour moi, la vie des Québécois. Donc on est prêts à payer le prix qu'il faut, le prix qui est demandé. [...] S'ils veulent être payés en comptant, on va les payer en comptant si c'est nécessaire.

M. Legault a toutefois réitéré, comme il l'avait dit mercredi, que le Québec dispose de suffisamment de matériel de protection personnelle pour encore une semaine.

En date de jeudi, 204 travailleurs de la santé avaient été infectés par le coronavirus à travers le Québec.

La pire journée jusqu'ici

Dans son plus récent bilan, la santé publique du Québec rapporte un total de 5518 cas confirmés de COVID-19, soit 907 de plus que mercredi. Jamais la province n'a connu une hausse aussi importante en 24 heures.

Les autorités déplorent également 3 nouveaux décès, ce qui porte le bilan total à 36 morts au Québec.

Le nombre de cas augmente, mais si on se compare, si on regarde les décès [...] en pourcentage de la population, on a beaucoup moins de décès au Québec qu'aux États-Unis et dans les pays d'Europe, a souligné M. Legault.

Selon ce même bilan, 365 personnes contaminées à la COVID-19 sont hospitalisées, dont 96 aux soins intensifs. L'INSPQ fait aussi état de 4871 Québécois en attente de résultats et de 224 guérisons.

Enfin, François Legault a annoncé que son gouvernement allait augmenter la rémunération des travailleurs de la santé qui sont aux premières lignes de la lutte contre le coronavirus.

Une enveloppe budgétaire de 287 millions de dollars permettra de bonifier les salaires de ceux qui sont directement en contact avec les malades.

Je n'ai jamais vu un groupe qui mérite autant une augmentation de salaire que ce monde-là, a déclaré le premier ministre, précisant que les préposés aux bénéficiaires du secteur privé verront leur rémunération grimper de 4 $ de l'heure.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !