•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau « très inquiet » du possible détournement de matériel destiné au Canada

Des projections sur l'évolution de l'épidémie seront publiées « dans les prochains jours », laisse par ailleurs entendre le premier ministre canadien.

Justin Trudeau, de profil.

Justin Trudeau a indiqué lors de sa conférence de presse qu'il ne ressentait aucun symptôme de la COVID-19. Le premier ministre est confiné dans sa résidence officielle depuis que sa femme a contracté la maladie. Elle est maintenant guérie.

Photo : Reuters / Blair Gable

Radio-Canada

Justin Trudeau dit être « très inquiet » du possible détournement de matériel médical destiné au Canada et assure qu'il a discuté spécifiquement de cet enjeu avec les États-Unis.

Selon nos informations, des masques qui devaient prendre le chemin du Canada auraient été revendus au plus offrant tout juste avant de quitter la Chine.

Le premier ministre canadien n'a pas confirmé la véracité de ces informations; il s'est contenté de dire qu'il en a pris connaissance avec grande préoccupation.

On est très inquiets à ce niveau-là et on va faire des suivis, a assuré M. Trudeau lorsqu'il a été interrogé à ce sujet jeudi, lors de son point de presse quotidien devant sa résidence officielle.

On va faire des suivis avec le ministre Garneau, le ministre Blair, avec les ministres responsables, pour s’assurer de ce qui s’est passé et surtout pour s’assurer que l’équipement destiné au Canada arrive au Canada.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Récemment, les États-Unis ont aussi racheté au comptant, trois fois le prix, un stock de masques destinés à la France directement sur le tarmac de l'aéroport chinois.

Lorsqu'on lui a demandé s'il avait abordé le sujet avec l'administration Trump, le premier ministre a assuré que son gouvernement était en train de travailler avec les Américains, de souligner cet enjeu spécifiquement.

On comprend que les besoins aux États-Unis sont criants, mais les besoins au Canada sont criants aussi et nous devons travailler ensemble pour s’assurer qu’on arrive à contrôler l’expansion de ce virus.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

La ministre fédérale de la Santé Patty Hajdu a confirmé mercredi qu'il existe un climat extrêmement compétitif pour l'approvisionnement en équipements de protection individuelle.

Beaucoup de pays ont épuisé leurs réserves et M. Trudeau est lui-mêmeincapable de garantir un approvisionnement suffisant de ces équipements pour les travailleurs de la santé du pays.

Un million de masques ont cependant été livrés mercredi dans un entrepôt de Hamilton, ce qui s'ajoute à 10 millions de masques reçus ces derniers jours, a fait savoir le premier ministre.

Il n'a pas précisé s'il s'agissait de masques chirurgicaux ou des masques respiratoires N95, qui sont absolument nécessaires pour les travailleurs de la santé qui sont sur la ligne de front.

Plusieurs usagers sont assis à bonne distance les uns des autres dans une rame de métro. Certains portent des masques.

Les usagers du métro de Toronto tentent de respecter les mesures de distanciation pour éviter la propagation du coronavirus.

Photo : Getty Images / Cole Burston

Des projections bientôt rendues publiques?

M. Trudeau a par ailleurs laissé entendre que son gouvernement publiera dans les prochains jours des projections sur l'évolution de la maladie au pays.

Il faut cependant qu'Ottawa ait plus d'informations sur la façon dont les Canadiens respectent les consignes de sécurité et que les données colligées par les provinces le permettent.

Ce dernier enjeu sera discuté lors d'une conversation téléphonique que M. Trudeau aura jeudi soir avec ses homologues provinciaux, a-t-il dit.

L'un des enjeux dont nous parlerons ce soir est la façon de s'assurer que les différentes sources de données sont harmonisées, pour que nous ayons des modèles plus précis, a expliqué Justin Trudeau.

Il faut s'assurer que l'analyse des données [ait] du sens et reflète ce qui se passe au Canada, ce qui va arriver dans différentes régions du pays.

C'est un travail de modélisation sophistiqué qui est en cours et nous avons hâte d'en partager davantage avec les Canadiens dans les prochains jours

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

L’important pour nous, c’est de pouvoir donner des modèles réalistes, et ça, ça dépend directement du comportement que les gens prennent aujourd’hui, a-t-il rappelé.

On compte à l'heure actuelle 11 068 cas confirmés de COVID-19 au Canada et 134 décès dus à la maladie.

En ce qui concerne le nombre de cas, les provinces les plus touchées sont toujours le Québec (5518), l’Ontario (2793), la Colombie-Britannique (1066) et l’Alberta (871).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique