•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les alumineries continuent de produire à plein régime

Tiges d'aluminium enroulées

Les alumineries disent faire ce qu'il faut pour maintenir leurs cuves en vie (archives).

Photo : Sural

Radio-Canada

Le président de l'Association de l'aluminium du Canada, Jean Simard, confirme que les alumineries fonctionnent à plein régime, malgré le fait que le gouvernement québécois a exigé que cette industrie réduise au minimum ses activités.

On fait ce qu’il faut pour maintenir nos cuves en vie.

Jean Simard, président, Association de l'aluminium du Canada

C’est-à-dire qu’on maintient la production comme telle. Mais on suspend tout ce qui est périphérique et qui n’est pas requis dans le quotidien des opérations, soutient Jean Simard.

Difficile de réduire la production

Jean Simard ajoute que réduire la production est un important défi. Selon lui, mettre fin à une ligne de cuves et la redémarrer représenterait des coûts astronomiques et de nombreux inconvénients.

C’est très complexe et ça prend du temps pour le faire correctement. Ça coûte extrêmement cher. Ça produit des variabilités dans le procédé qui vont causer des émissions difficilement contrôlables dans l’atmosphère. Ça peut mettre en danger la sécurité des travailleurs, énumère M. Simard.

Alors que les industries sont en grande partie sur pause pour contrer la propagation de la COVID-19, les alumineries sont sur la liste des activités manufacturières essentielles qui sont maintenues.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Métaux et minerais