•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Des adolescents, certains portant des masques en carton représentant des animaux sont debout.

Le Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique annonce l'annulation des activités jeunesse pour cette fin d'année.

Photo : Radio-Canada / Alex Lamic

En raison de la pandémie de la COVID-19, le Conseil scolaire francophone de la Colombie-Britannique (CSF) a annulé l’ensemble des activités et de ses manifestations pour la jeunesse au sein des écoles francophones de la province.

Afin d’assurer la sécurité de ses élèves et des membres de son personnel en cette période de pandémie, le CSF dévoile la liste des activités annulées pour cette fin d’année scolaire.

Annulations :

  • Modélisation de l’Organisation des Nations unies : 17 au 19 avril 2020
  • Concours de robotique : 1er mai 2020 
  • Relais franco : 27 mai au 1er juin 2020
  • Cérémonie des finissants : 13 juin 2020

Élève de l’École secondaire Jules-Verne, de Vancouver, Raphaël Gasc se est déçu de ces annulations, mais souligne qu’il s’attendait à cette nouvelle.

On s’en doutait tous, on se demandait à quel moment il [le CSF] allait décider d’annuler ces événements.

Raphaël Gasc, élève à l'École Jules-Verne
Trois filles et un garçon adolescents debout devant un écran et qui tiennent des ordinateurs.

Des élèves de la 10e année d'André-Piolat s'adressent au CSF lors de la rencontre avec les parents de l'école.

Photo : Radio-Canada / Noémie Moukanda

Même constat pour Juliette Whiteside, élève en 12e année à l'École Jules-Verne, qui attendait avec impatience ces rassemblements.

Amélie Brulotte, 16 ans, élève à l’École Duchess Park, à Prince George, a appris la nouvelle sur les médias sociaux. Elle-même est attristée de cette décision, mais l’accepte parfaitement, car pour elle, c’est la santé avant tout.

C’est aussi le cas de Raphaël Gasc, qui ne pensait jamais vivre une telle expérience dans sa vie : Pour moi, mes parents et aussi mes grands-parents, on va vraiment s’en souvenir de cette année 2020.

Ces activités organisées par le Conseil scolaire francophone représentent pour ses élèves et ses membres des moments d’apprentissages ainsi que des opportunités de partage en français. 

Vanessa Bonane, mère d’une élève en 6e année à l’École Rose-des-Vents, à Vancouver, estime que ces rassemblements contribuent à cette communauté francophone qu’on essaye de maintenir dans la province.

Les enfants profitent vraiment de la francophonie grâce à tous ces événements, ce qui est dur de faire en Colombie-Britannique.

Parente d'élève

Dans son communiqué, le Conseil scolaire francophone dit évaluer la possibilité de trouver une alternative virtuelle pour certains de ces événements ou le report à une date ultérieure pour d'autres.

Notre dossier COVID-19 : les services ouverts ou fermés dans votre région

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Coronavirus