•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le ministre Roberge nuance ses directives aux établissements post-secondaires

Vue en contre-plongée des escaliers à l'UQAM.

Les campus universitaires sont fermés en raison de la pandémie de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le ministre québécois de l’Éducation, Jean-François Roberge, a écrit aux directions de cégeps et d’universités pour les inviter à considérer certains scénarios pour faire réussir des étudiants dans le contexte de la pandémie de COVID-19.

S’il souligne le travail exceptionnel accompli dans les collèges et les universités, le ministre Jean-François Roberge invite les directions collégiales et universitaires à intégrer [des] mécanismes pour permettre à des étudiants de réussir des cours.

Ainsi, un étudiant en situation particulière pourrait obtenir des mentions de réussite, de succès ou d’équivalence pour des cours, lorsque les professeurs et les chargés de cours jugent que les apprentissages réalisés par les étudiants sont suffisants, suggère le ministre.

M. Roberge évoque aussi la possibilité de ne pas pénaliser un étudiant qui serait contraint, en raison de la situation actuelle, d’abandonner son ou ses cours.

Le ministre rappelle toutefois qu’il encourage fortement la poursuite des cours à distance pour que les étudiants obtiennent une note finale dans la mesure du possible.

Ces clarifications surviennent alors que plusieurs cégeps et universités peinent à implanter efficacement les mesures d’enseignement à distance préconisées par le gouvernement provincial en temps de pandémie de la COVID-19.

Fini, le rapatriement de matériel

Dans sa lettre aux directions collégiales et universitaires, le ministre Roberge invite également à reporter toute opération visant à permettre la récupération de matériel sur les campus des établissements.

Cette mesure vise également les écoles primaires et secondaires, a précisé le ministre dans une série de messages publiés sur Twitter.

Je demande donc à tous les responsables d’établissements de suspendre immédiatement les démarches entreprises pour rendre de telles opérations possibles, et ce jusqu’à nouvel ordre, a écrit le ministre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique provinciale

Politique