•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CECS offrira les services francophones d’employabilité en Saskatchewan

Denis Simard et Kouamé N'Goandi signent un document.

Après le transfert des services d'immigration vers l'Assemblée communautaire fransaskoise, le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan récupère les services d'emplois. (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’Assemblée communautaire fransaskoise a cédé les services d’employabilité qu’elle gérait depuis 20 ans au Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan. Le changement est effectif à partir d'aujourd'hui.

Parmi les services qui seront assurés par le CECS figure la traduction des curriculum vitae et des lettres de présentation ainsi que la préparation des entretiens d’embauche.

Les services offerts aux employeurs consistent à afficher les offres d’emploi et de recommander des candidats potentiels.

L’ACF annonce également qu’elle ne s’occupera plus de l’aile francophone de l’Allocation provinciale de formation, désormais sous la responsabilité du CECS.

Un changement que Denis Simard, le président de l’ACF, estime logique. Depuis plus d’une année maintenant, nous sommes en négociation avec le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan dans le but d’assurer que les services d’emplois continueront à être offerts en français et dirigés vers les parlants français de notre province, explique-t-il.

Nous sommes sûrs que le CECS saura assurer la continuité.

Denis Simard, président de l’ACF

Dans un communiqué, l’ACF affirme qu’elle offrait depuis plus de 20 ans une série de services directs facilitant l’accès au marché du travail pour les chercheurs d’emplois francophones ainsi qu’un appui au recrutement pour les employeurs de la Saskatchewan .

Au cours de l’année 2019, L’ACF et le CECS ont négocié ensemble la redistribution des rôles dans les domaines de l’immigration et de l’emploi.

Avec la création du Service d'aide à l'immigration francophone de la Saskatchewan, l’ACF a récupéré le dossier de l'immigration. En échange, l’organisme représentant les Fransaskois devait donner le dossier des services à l'emploi au CECS.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Emploi