•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fermer le dimanche, la confusion règne chez les petits épiciers

Halles d'alimentation de Thetford Mines

Le propriétaire des Halles d'alimentation de Thetford Mines a dû réduire son nombre d’employés de 40 à 20 depuis le début de la crise.

Photo : courtoisie: Halles d'alimentation de Thetford Mines

Même si le gouvernement du Québec a exigé la fermeture des épiceries les dimanches d'avril pour permettre aux employés de prendre du repos, plusieurs petits marchés d'alimentation ont annoncé qu'ils allaient demeurer ouverts.

À Québec, le marché Provisions Inc. sur l’avenue Cartier a notamment annoncé sur sa page Facebook qu’il demeurera ouvert les dimanches d’avril. L’établissement explique que comme il s’agit d’une épicerie de petite surface, il n’est pas assujetti à la nouvelle mesure du gouvernement du Québec.

Or, la nouvelle mesure gouvernementale prévoit que seuls les dépanneurs, les pharmacies et les services de livraison alimentaire pourront rester ouverts les dimanches.

Tous les autres commerces doivent fermer, peu importe leur taille, a confirmé à Radio-Canada, Mathieu St-Amand, l’attaché de presse du ministre de l’Économie, Pierre Fitzgibbon.

Jeudi, le gouvernement a publié des détails sur les commerces fermés le dimanche. Voici l'extrait de l'arrêté du 2 avril de la ministre de la Santé :

« QUE tous les établissements commerciaux de vente au détail soient fermés au public le dimanche, à l’exception des pharmacies, des dépanneurs, des stations-service, des restaurants pour les commandes à l’auto, les commandes pour emporter et la livraison, de même que des épiceries pour les commandes en ligne ou par téléphone, la collecte et la livraison. ».

La confusion découle d'une distinction habituellement effectuée entre les établissements d'alimentation de petites surfaces et ceux de grandes surfaces. Cette catégorisation permet notamment de déterminer si une épicerie peut ouvrir lors des jours fériés.

La façade de l'épicerie Provisions

Le marché Provisions sur l’avenue Cartier a annoncé sur sa page Facebook qu’il demeurera ouvert les dimanches d’avril.

Photo : Facebook épicerie Provisions Inc.

« Zone grise »

L’Association des détaillants en alimentation du Québec déplore que la nouvelle restriction du gouvernement laisse place à une « zone grise ».

Selon le directeur des affaires publiques, il est parfois difficile de faire la différence entre un dépanneur et un petit marché d’alimentation. Stéphane Lacasse explique que beaucoup d’établissements possèdent les deux permis d’exploitation.

Selon lui, la mesure serait plus simple à comprendre pour les détaillants si elle faisait référence à la surface de vente de l’établissement.

« Il faut tracer une ligne. L’ensemble des commerçants connaissent leur superficie de magasin », affirme M. Lacasse.

La superficie de vente de l’épicerie ne doit pas dépasser 375 m² pour être considérée comme un établissement d’alimentation de petite surface.

« Ça pourrait favoriser les dépanneurs épiceries ou encore en région lorsqu’il y a seulement une petite surface dans un village », ajoute M. Lacasse.

La COVID-19 dans la grande région de Québec

« Improvisation »

Le propriétaire des Halles de l’alimentation à Thetford Mines croyait également pouvoir ouvrir ses portes les dimanches.

« On dirait que ça a été improvisé. C’est pour réduire les heures, on les a déjà réduites », dénonce Louis Thivierge.

L’épicier considère que le gouvernement fait fausse route, puisque son personnel n’est aucunement en surcharge de travail. Au contraire, il a dû réduire son nombre d’employés de 40 à 20 depuis le début de la crise.

« Il n’y a aucun employé qui dépasse 35 heures par semaine présentement. Ils ont deux jours de congé », ajoute-t-il.

M. Thivierge croit que Québec aurait dû laisser aux détaillants la décision de fermer ou non, selon la disponibilité de leur personnel.

Cette fermeture forcée les dimanches l’obligera à mettre à pied deux autres personnes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Coronavirus