•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quelles régions font le plus de tests de dépistage de la COVID-19?

Une femme vêtue d'un sarrau, d'un masque et d'une visière.

Une professionnelle de la santé procède à un test de dépistage de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Bertrand Galipeau

Radio-Canada a tenté de savoir si certaines régions du Québec testent davantage que les autres pour la COVID-19.

Toutes les régions du Québec ont testé plusieurs de leurs résidents au cours des dernières semaines.

Nous avons pu constater qu’une région teste beaucoup plus que les autres, l’Estrie. 1 personne sur 59 avait passé le test de la COVID-19, selon les données du 31 mars 2020.

Un constat logique, considérant que l’Estrie et Montréal sont les régions les plus touchées par la pandémie en ce moment.

Par ailleurs, les régions les plus touchées semblent pour la plupart tester davantage que celles qui ont moins de cas de COVID-19 confirmés.

La région de la Gaspésie est celle qui a fait le moins de tests pour l’instant, au prorata de la population, avec 1 test par 340 habitants.

C’est passablement moins que pour d’autres régions comparables. 37 personnes sont atteintes de la COVID-19 dans cette région de 140 000 habitants.

À titre comparatif, la région de l’Abitibi-Témiscamingue, qui compte 146 000 personnes, a fait 1 test par 211 habitants pour le moment. 41 cas de COVID-19 ont été confirmés dans cette région.

Le nombre de tests effectués en Abitibi-Témiscamingue est toutefois en diminution. La semaine dernière, on a eu des pics importants, on a monté jusqu’à 70-80 tests par jour dans la région, on roule présentement autour de 45-50, donc on a vraiment eu une diminution comme partout au Québec, affirme la directrice des services professionnels et de l'enseignement universitaire au CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue, Dre Annie Léger.

Le nombre de tests serait aussi à la baisse en ce moment au Québec, selon Dre Léger. Une bonne nouvelle en soi, selon elle.

On espère que ça va rester comme ça puis quand on prend ça de façon globale, je pense que les mesures qui sont en place, dont la distanciation sociale qui est la plus importante, sont efficaces, affirme Dre Léger.

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Selon Dre Léger, il est encore trop tôt pour savoir si cette tendance va se poursuivre, puisque de nombreuses personnes sont en attente de résultats.

Il a été impossible d’obtenir les données pour plusieurs régions. Le ministère de la Santé et des Services sociaux assure aussi que les données peuvent parfois varier selon les régions, puisqu’une personne peut habiter dans une région et se faire tester ailleurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Abitibi–Témiscamingue

Santé publique