•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Île-du-Prince-Édouard se prépare pour des hospitalisations

Marion Dowling, responsable des soins infirmiers à l'Île-du-Prince-Édouard, lors du point de presse quotidien sur l'évolution de la COVID-19 dans la province, le 1er avril 2020.

Marion Dowling, responsable des soins infirmiers à l'Île-du-Prince-Édouard, lors du point de presse quotidien sur l'évolution de la COVID-19 dans la province, le 1er avril 2020.

Photo : Radio-Canada

François Pierre Dufault

Petite accalmie à l'Île-du-Prince-Édouard, mercredi. Il n'y a aucun nouveau cas de la COVID-19 dans la province. Mais la crise n'est pas terminée pour autant, préviennent les autorités de la santé. Celles-ci se préparent d'ailleurs pour une augmentation du nombre de cas et pour des hospitalisations.

Les patients qui devront être hospitalisés à cause de la COVID-19 seront dirigés vers l'hôpital Queen Elizabeth de Charlottetown, confirme Marion Dowling, la responsable des soins infirmiers auprès de l'agence provinciale de la santé publique. Si le nombre d'hospitalisations dépasse la capacité de l'établissement, précise-t-elle, les malades seront soignés à l'hôpital de Summerside.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Afin de libérer des lits d'hôpitaux, Santé Île-du-Prince-Édouard accélère le transferts de patients qui sont dans l'attente d'une place dans un foyer de soins de longue durée. Des services de santé mentale offerts à l'hôpital de Charlottetown sont aussi déplacés temporairement à l'hôpital psychiatrique Hillsborough.

Cela crée un espace pour les patients qui pourraient avoir besoin de soins hospitaliers [...] lors de l'augmentation du nombre de patients à laquelle nous nous attendons.

Marion Dowling, responsable des soins infirmiers à l'Île-du-Prince-Édouard

Même si les dernières nouvelles semblent encourageantes à l'Île-du-Prince-Édouard, la médecin hygiéniste en chef de la province, la Dre Heather Morrison, prévient que ce n'est pas le moment de baisser la garde.

N'allez pas croire que les choses commencent à ralentir. C'est justement le temps de continuer à faire ce que nous faisons.

Dre Heather Morrison, médecin hygiéniste en chef de l'Île-du-Prince-Édouard

Mercredi, l'Île-du-Prince-Édouard comptait toujours 21 cas confirmés de la COVID-19. Les autorités de la santé avaient administré 870 tests de dépistage. De ce nombre, 665 étaient négatifs et 155 n'avaient pas encore été analysés au Laboratoire national de microbiologie, à Winnipeg.

Tous les cas dans la province insulaire sont liés à des voyages à l'étranger. Trois personnes sont rétablies après avoir passé 14 jours en isolement.

Le bilan du coronavirus en Atlantique

En date du mercredi 1er avril, les provinces de l'Atlantique recensent 450 cas, soit 60 de plus que mardi.

Il y en a 173 en Nouvelle-Écosse, 81 au Nouveau-Brunswick, 175 à Terre-Neuve-et-Labrador et 21 à l'Île-du-Prince-Édouard.

Il s’agit d’une hausse de 15 % par rapport aux chiffres rapportés par les quatre provinces mardi.

De plus, 24 personnes sont hospitalisées : quatre au Nouveau-Brunswick, cinq en Nouvelle-Écosse et 15 à Terre-Neuve-et-Labrador.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !