•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : « Peu de choses » séparent l'Ontario de l'Italie, prévient Doug Ford

Trois hommes et une femme devant des drapeaux.

Le premier ministre Ford a demandé la contribution des entreprises à l'effort d'approvisionnement des hôpitaux de la province.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le premier ministre de l'Ontario met en garde le public, affirmant qu'une vague plus importante de cas confirmés pourrait arriver au cours des prochains jours. Ce sentiment est partagé par les autorités de la santé publique.

Le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr David Williams, affirme que la province est en attente de données pour mettre à jour ses projections du nombre de cas et de la progression de la maladie, qui pourraient montrer une amplification se rapprochant de ce qu'a connu l'Italie.

Le premier ministre Doug Ford en a aussi fait mention dans son point de presse quotidien, affirmant que peu de choses séparent la situation actuelle de l'Ontario de la dévastation qui a été observée dans des pays comme l'Espagne et l'Italie.

M. Ford a affirmé que des milliers de vies sont en jeu et que tout le monde doit participer pour éviter le pire scénario.

De l'aide pour les entreprises qui luttent contre la pandémie

Par ailleurs, le gouvernement de l’Ontario a annoncé mercredi la création d’un fonds de 50 millions de dollars pour les entreprises qui souhaitent adapter leurs activités afin de participer à la lutte contre la COVID-19.

Doug Ford a rappelé que plusieurs entreprises contribuent déjà à la production d’équipement médical pour la province. Il a ajouté que, depuis le début de la crise, il est plus difficile de se fier aux chaînes d’approvisionnement traditionnelles.

Ce fonds va permettre aux entreprises qui peuvent produire de l'équipement et des fournitures médicales d'apporter des changements à leur chaîne de production.

Le premier ministre Ford demande aux entreprises de l’Ontario en mesure de produire de l'équipement médical de soumettre leur projet.

La province cherche notamment à augmenter la production :

  • de respirateurs artificiels pour les soins intensifs dans les hôpitaux;
  • de masques respiratoires;
  • de masques protecteurs pour les travailleurs de la santé;
  • de blouses de soins;
  • de combinaisons de travail.

Le gouvernement Ford souligne la participation d’entreprises comme Spartan Bioscience, laquelle travaille à la fabrication d’un test qui permet de détecter la COVID-19 en moins d’une heure.

L'Ontario a franchi mercredi la barre des 2000 cas pour atteindre 2392 cas.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Santé publique

Santé