•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un défilé pour souligner un anniversaire durant la pandémie

Deux petites filles sortent leur tête d'une voiture décorée avec plein de ballons d'anniversaire.

Un groupe de mamans a établi un calendrier des fêtes des enfants de leur voisinage afin de pouvoir aller leur chanter bonne fête de la rue.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Puisque plusieurs enfants souffleront leurs bougies d’anniversaire en confinement à la maison cette année, des parents de l’Outaouais ont décidé d’organiser des « défilés de fête » .

L’idée est née sur un groupe d’entraide en ligne regroupant quelque 3000 mamans de la région de l’Outaouais. Alors qu’elles échangeaient des trucs pour divertir leurs enfants à la maison ou encore offraient des denrées aux familles plus démunies, l’une d’elles a sollicité des idées pour souligner un anniversaire de façon originale.

Mila, qui a 8 ans, a trouvé ça très difficile de ne pas voir ses amies, raconte Sophie Hunter-Racicot en ajoutant que sa fille faisait le décompte des jours restants avant son anniversaire depuis le 1er janvier dernier. C’est difficile de leur expliquer le ‘’pourquoi’’ dans tout ça… On a eu un bon trois jours de pleurs.

L’idée de faire un défilé en voiture a émergé, puis a fait boule de neige. La maman s’est ainsi alliée à d’autres parents pour organiser des défilés devant les résidences des enfants (et même d’adultes!) dont l’anniversaire est occulté par les mesures de distanciation sociale.

Qu’on se connaisse ou qu’on ne se connaisse pas, on est des mamans et on veut s’entraider.

Une citation de :Sophie Hunter-Racicot, participante aux défilés d’anniversaire

Il ne faut donc pas s’étonner si l’on voit des voitures décorées klaxonner et défiler dans son quartier!

Le groupe Facebook Birthday Parades! a également été mis sur pied pour permettre aux gens d’inscrire les êtres chers qui fêtent leur anniversaire de naissance

On fait ça pour les étrangers aussi, souligne Mme Hunter-Racicot en insistant sur l’importance de s’entraider entre citoyens en période de crise. Elle note aussi que les adresses des résidences devant lesquelles s'organisent les "parades" sont gardées confidentielles par les organisateurs du groupe.

Avec les informations de Kevin Sweet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !