•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

14 nouveaux cas de COVID-19 en Outaouais, pour un total de 64

Des masques N95 sont suspendus après décontamination.

L'augmentation de mardi à mercredi est encore plus importante que celle de la veille (archives).

Photo : Courtoisie / Duke Health / Shawn Rocco

L’Outaouais a de nouveau enregistré une importante augmentation de son nombre cas confirmés de COVID-19 : 14 se sont ajoutés au bilan de la région, portant le total à 64.

Si l'augmentation enregistrée par la santé publique mercredi est la plus importante à ce jour, il y a quand même un constat positif, selon la Dre Carol McConnery.

La médecin-conseil en maladies infectieuses à la direction de la Santé publique de l'Outaouais a expliqué en point de presse qu'il n'y avait pas d'agrégats de cas, soit des secteurs avec un important taux de propagation communautaire comme on en voit ailleurs au Québec, notamment dans des foyers pour aînés.

Les habitations pour personnes âgées sont particulièrement touchées : des 2200 établissements au Québec, 519 ont au moins un bénéficiaire ou un employé atteint de la COVID-19.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Peu d'équipement...

Alors qu’il estimait, mardi, que les stocks de matériel médical de protection individuelle pourraient être à sec dans trois à sept jours, le premier ministre François Legault a précisé, mercredi que certaines commandes sont arrivées depuis, ce qui assure que l’équipement de base — masques, gants, blouses sera suffisant — pour encore une semaine.

L'Outaouais n'échappe pas à cette réalité, d'après la la présidente-directrice générale adjointe du CISSS de l'Outaouais, France Dumont. Le matériel pour les travailleurs de première ligne est rare, a-t-elle reconnu, sans pour autant être aussi précise que M. Legault dans ses estimations de l'état des stocks.

[Le CISSS en a pour] quelques jours, peut-être plus, ça va dépendre du nombre de cas et l’utilisation qu'on va en faire, a-t-elle noté, ajoutant que l'utilisation allait aussi dépendre du nombre de cas positifs qui auront besoin d'être hospitalisés.

...et beaucoup d'attente pour des résultats

Les autorités provinciales rappellent chaque jour qu'elles ont décuplé leur capacité à effectuer des tests de dépistage depuis le début de la crise en ouvrant, entre autres, des laboratoires décentralisés.

Alors que s'accélérait la pandémie il y a environ deux semaines, la direction du CISSS de l'Outaouais espérait que ces nouvelles installations lui permettent de communiquer aux patient le résultat de leur test de dépistage plus rapidement.

Un panneau indiquant le chemin vers une clinique de dépistage de la COVID-19 à l'extérieur d'un bâtiment.

La clinique de dépistage de la COVID-19 à Gatineau est située au 135, boulevard Saint-Raymond (Gatineau).

Photo : Radio-Canada / Boris Proulx

Or, c'est plutôt le contraire qui s'est produit, selon la Dre McConnery, qui a estimé qu'il fallait attendre maintenant de 7 à 10 jours pour obtenir des résultats.

On n'a pas de contrôle sur les délais dans les laboratoires. Les laboratoires ont été complètement submergés d'analyses.

Dre Carol McConnery, médecin-conseil en maladies infectieuses à la direction de la Santé publique de l'Outaouais

En attente d'un résultat depuis 10 jours ou plus? Vous pouvez téléphonez au 819 966-6484, option 1.

Qui plus est, le CISSS a indiqué, par courriel vendredi dernier, que la priorité dans la communication des résultats est accordée aux personnes dont le résultat est positif. L'établissement de santé dispose néanmoins d'une équipe qui se consacre uniquement à rappeler les personnes dont le résultat est négatif, selon, la Dre McConnery.

Cette dernière a ajouté que certaines coordonnées étaient erronées et que par conséquent, les équipes de la santé publique n'étaient pas capables d'appeler certains patients.

Pour sa part, le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, a indiqué que la priorité pour le dépistage était maintenant appelé à changer.

Alors qu'on se concentrait surtout sur les personnes symptomatiques revenant de l'étranger au départ, il faut maintenant prioriser les personnes vulnérables comme les aînées et les personnes hospitalisées ainsi que les travailleurs de la santé et le personnel des foyers pour aînés.

La lutte s'intensifie en Outaouais

Alors que le nombre de cas confirmés de la maladie ne cesse de croître, les autorités de différents milieux en Outaouais accentuent leurs efforts pour combattre la COVID-19 et sa propagation.

La Sûreté du Québec (SQ) contrôle depuis midi les automobilistes qui circulent entre Ottawa et Gatineau, et ils pourront ériger des barrages un peu partout dans la région à différents moments.

L'Hôpital de Hull

L'Hôpital de Hull (archives).

Photo : Radio-Canada / Jean-François Poudrier

D’autre part, l'unité entièrement dédiée au traitement des patients atteints de la COVID-19 à l’Hôpital de Hull est désormais prête à accueillir des patients, a souligné France Dumont.

L’unité à basse pression, qui comptera 6 lits de soins intensifs et 14 de soins intermédiaires, permettra de traiter les patients dans la région au lieu de les envoyer à Montréal.

À quand le « pic » au Québec?

Le premier ministre François Legault a indiqué lors de son point de presse quotidien avoir demandé aux spécialistes en santé publique du gouvernement de travailler au cours des prochains jours à sortir un scénario le plus probable.

M. Legault a aussi souligné que les divers hôpitaux de la province ont pu libérer 6000 lits de soins intensifs. On ne pense pas atteindre ce nombre-là dans le sommet [de la pandémie], a-t-il aussi noté.

Le Québec compte maintenant 4611 cas, soit 449 de plus que la veille. C’est une augmentation quotidienne nettement moins importante que celle enregistrée de mardi à mercredi, qui se chiffrait à 732.

Deux autres personnes ont succombé à la maladie, portant le nombre total de décès à 33. Qui plus est, 307 personnes sont maintenant hospitalisées, soit 21 de plus que la veille. Cela dit, il n’y a aucune nouvelle admission aux soins intensifs en lien avec la COVID-19.

Ressources sur la COVID-19

AU QUÉBEC :

  • Pour toute question sur la COVID-19, ou si vous avez des symptômes (toux, fièvre, difficultés respiratoires), téléphonez au 1 877 644-4545 ou au 819 644-4545.

  • Téléphonez au numéro sans frais avant de vous rendre dans un établissement de santé (urgence, clinique, etc.) en cas de symptômes si votre état vous le permet.

  • Pour plus de renseignements,cliquez ici (Nouvelle fenêtre).

EN ONTARIO:

SANTÉ CANADA:

Pour plus de détails sur la COVID-19 au Canada,cliquez ici (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Coronavirus