•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tous égaux devant les barrages policiers aux frontières des régions

Des policiers posent des questions à ceux qui souhaitent monter à bord du traversier à Tadoussac.

Des policiers posent des questions à ceux qui souhaitent monter à bord du traversier à Tadoussac.

Photo : Radio-Canada / Marlène Joseph-Blais

Radio-Canada

Les membres des Premières Nations sont soumis aux mêmes règles que les autres citoyens en ce qui concerne les restrictions de circulation entre les régions sur le territoire du Québec pour éviter la propagation du coronavirus.

Depuis samedi, le gouvernement contrôle les allées et venues dans plusieurs régions du Québec, dont la Côte-Nord, et seuls les services considérés comme essentiels peuvent traverser les barrages. Ces mesures visent à limiter la propagation de la COVID-19 entre les régions.

Selon le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord, aucune différence culturelle n'est faite pour l'application du décret concernant les déplacements.

De son côté, le porte-parole de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, affirme que tout le monde est traité de la même manière par les policiers qui questionnent les occupants des véhicules qui souhaitent entrer ou sortir des régions concernées.

Guy Lapointe ajoute que le virus ne fait pas de distinction entre les membres des Premières Nations et les autres citoyens.

Dans un article publié mardi par le journal Le Quotidien, au Saguenay-Lac-Saint-Jean, on pouvait lire que les membres des Premières Nations seraient autorisées à parcourir les différentes régions de la province sans restrictions, en raison d'une directive transmise par le gouvernement du Québec à la SQ.

Avec les informations de Marlène Joseph-Blais et de Guylaine Lebel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Autochtones