•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un magasin de vélos d’Halifax voit ses ventes bondir

Cyclesmith.

Les clients de Cyclesmith, à Halifax, doivent sonner à la porte pour être servis au magasin.

Photo : Autre banques d'images / Craig Paisley

Radio-Canada

L’entreprise Cyclesmith a enregistré une augmentation de 42 % de ses ventes au cours de la première moitié du mois de mars par rapport à l'année précédente.

Selon le propriétaire du magasin de vélos, Andrew Feenstra, les affaires sont en plein essor puisque les gens cherchent des moyens de rester actifs tout en gardant leurs distances avec les autres durant la pandémie de COVID-19.

Nous pouvons sortir faire une balade à vélo, prendre l'air, sans avoir à être collés les uns sur les autres, affirme M. Feenstra.

Andrew Feenstra.

Andrew Feenstra, propriétaire de Cyclesmith, explique que de nombreuses familles achètent des vélos pour pouvoir faire de l'exercice.

Photo : Autre banques d'images / Craig Paisley

Cyclesmith a adopté une longue liste de changements et des règles de nettoyage strictes pour rester ouvert tout en assurant la sécurité du personnel et des clients.

La porte d'entrée est désormais verrouillée et les clients doivent sonner pour entrer, afin de mieux contrôler le nombre de personnes qui se retrouvent dans le magasin au même moment.

M. Feenstra précise également que tous les vélos sont désinfectés après qu'un client y ait jeté un coup d'oeil.

Le propriétaire ajoute qu’il procède à une évaluation chaque soir pour décider si le commerce restera ouvert.

Nous ne fournissons pas tous les services que nous offrons normalement, mais nous faisons de notre mieux et nos clients ont très, très bien compris cela, a déclaré M. Feenstra.

L’augmentation des ventes de la boutique se reflète également dans les commandes en ligne, qui ont aussi connu une hausse importante, selon M. Feenstra.

Il a ajouté que de nombreux clients achètent des vélos d'entrée de gamme, tandis que d'autres veulent simplement préparer pour la route celui qu’ils ont déjà.

Cyclesmith propose d’ailleurs un service de ramassage et de livraison pour les pièces de vélos dans la région d’Halifax, afin que les gens n'aient pas à se déplacer trop loin pour s’en procurer.

Diviser le personnel en trois équipes

Andrew Feenstra et ses gérants forment une première équipe, qui vient chaque soir pour nettoyer le magasin. Deux autres équipes travaillent en alternance au magasin afin de diminuer les contacts entre eux, par mesure de protection.

Ils sont très mobilisés, dit M. Feenstra à propos des membres de son personnel.

Même s'ils travaillent maintenant à temps partiel, les employés reçoivent leur salaire comme s’ils travaillaient à temps plein.

De cette façon, ils peuvent continuer de payer leurs factures et c’est notre façon de contribuer à faire rouler l’économie... pour la stimuler un peu, raconte M. Feenstra.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !