•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le trompettiste Wallace Roney succombe à la COVID-19

Le trompettiste joue de son instrument, les yeux fermés.

Wallace Roney lors d'une tournée au Québec

Photo : Charline Messa

Radio-Canada

Wallace Roney, un musicien de jazz américain connu dans le monde entier, est mort à l’âge de 59 ans, victime de la pandémie de COVID-19 qui sévit actuellement. L’acteur Andrew Jack est aussi mort de cette maladie à 76 ans.

Le trompettiste Wallace Roney est mort après avoir été hospitalisé le 25 mars dernier dans un hôpital de Paterson, au New Jersey.

Né à Philadelphie le 25 mai 1960, il avait étudié non seulement au Berklee College of Music et à la Duke Ellington School, mais aussi avec les plus grands du jazz.

Le musicien était un ami de Miles Davis, qui était surtout son mentor. Celui-ci lui avait offert l’une de ses trompettes en 1983, lors de leur première rencontre.

L'homme joue de la trompette avec l'image d'un autre homme à côté.

Le trompettiste Wallace Roney, en concert, rend hommage à son mentor Miles Davis.

D’ailleurs, les deux musiciens étaient sur scène ensemble en 1991, à l'occasion du renommé Festival de jazz de Montreux. Miles David est mort quelques semaines plus tard, en septembre.

En 1994, Wallace Roney a remporté un prix Grammy pour son album hommage à son mentor, A Tribute to Miles.

Son dernier album, Blue Dawn – Blue Nights, est sorti en 2019.

Andrew Jack, un professeur d’accents

Quant à Andrew Jack, il était connu pour son rôle du major Caluan Ematt dans la plus récente trilogie des films de Star Wars. Il est mort de la COVID-19 dans un hôpital de la banlieue de Londres, en Angleterre. Sa femme, Gabrielle Rogers, n’a pu être à son chevet, car elle se trouve toujours en quarantaine en Australie.

Nous avons perdu un homme, aujourd’hui. Andrew Jack a été diagnostiqué du coronavirus il y a deux jours. Il ne souffrait pas et il s’est échappé paisiblement en sachant que sa famille était "avec" lui, a-t-elle écrit sur Twitter en publiant une photo de son mari.

Andrew Jack était connu comme professeur d’accents et de dialectes. D’ailleurs, il avait travaillé sur la trilogie Le seigneur des anneaux.

Avec les informations de Le Figaro

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !