•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Une école propose des défis pour stimuler ses jeunes sur Instagram

Une femme desssine son auto-portrait sur un téléphone

L'enseignante de français Sylvie Plante prêche par l'exemple en faisant le défi du jour: Faire son auto-portrait à l'aide du gabarit fourni.

Photo : Sylvie Plante

En période d’isolement, l’école secondaire catholique Sainte-Marie de New Liskeard a trouvé une manière bien particulière d’occuper le temps libre de ses étudiants. Les enseignants leur proposent des défis pédagogiques sur Instagram.

« On passe à travers un temps d'incertitude et en allant rejoindre nos élèves sur Instagram on peut montrer qu’on est encore là pour eux, qu’on est là pour les supporter. »

— Une citation de  Alex Bain, enseignant d’anglais

Chaque jour, les enseignants leur proposent des défis de toute sorte. L'enseignante de français Sylvie Plante est le cerveau qui pilote le tout.

Pour ce qui est des défis, je voulais des défis originaux et drôles pour décontaminer un peu la situation. J’ai fait appel à mes collègues de travail qui m’ont proposé plusieurs bonnes idées .

Une femme regarde le compte Instagram de l'École secondaire catholique Sainte-Marie.

La page Instagram de l'École secondaire catholique Sainte-Marie compte 1317 abonnés.

Photo : Lise Gravel

Dans la dernière semaine, les élèves ont notamment été invités à faire leur autoportrait, une grenouille bondissante en origami et une catapulte.

« Ça l'a remis un sourire aux élèves qui étaient peut-être en phase de s’arracher les cheveux, ne sachant plus trop quoi faire à la maison. »

— Une citation de  Isabelle Breton, mère de trois adolescents

Dire au revoir à ses élèves du jour au lendemain fut tout un choc pour Anick Boucher, la directrice de l’école. En les rejoignant sur Instagram, on peut continuer d’interagir avec nos jeunes, confie-t-elle.

Une fille et un garçon font une grenouille bondissante.

La famille Breton de New Liskeard ne rate pas une journée sans faire les défis proposés par l'école. Alexandre et sa sœur Arianne tentent de faire une grenouille bondissante en origami.

Photo : Jimmy Chabot

Mme Boucher continue de garder le sourire en voyant la participation de ses élèves sur le réseau social.

En tant que directrice, savoir que les membres du personnel continuent d'interagir entre eux pour mettre sur pied ces défis, c’est ce qui me fait le plus chaud au cœur .

Je trouve que c’est cool comment notre école aime leurs élèves assez pour continuer de les garder occupés pendant qu’on ne va pas à l’école , certifie Marc-André Breton, un étudiant de 10e année à l’école secondaire catholique Sainte-Marie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !