•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le matériel de protection est aussi limité en Estrie

Des masques N95 décontaminés sont accrochés.

Les masques N95 sont primordiaux pour les travailleurs du domaine de la santé.

Photo : Courtoisie / Duke Health / Shawn Rocco

Radio-Canada

L'accès au matériel de protection dans les hôpitaux inquiète de nombreux employés de la santé et leur syndicat. Mardi, le premier ministre François Legault a indiqué que la pénurie pourrait frapper de plein fouet d'ici trois à sept jours, une réalité qui pourrait aussi toucher l'Estrie.

Les stocks de l'Estrie sont limités, affirme le président-directeur général du CIUSSS de l'Estrie-CHUS, Stéphane Tremblay.

Les réserves se situent dans la bonne moyenne de ces trois à sept jours.

Dr Stéphane Tremblay, président-directeur général du CIUSSS de l'Estrie-CHUS

Depuis les deux dernières semaines, nous avons travaillé très fort pour que les bonnes pratiques soient appliquées et nous suivons nos inventaires jour après jour, a-t-il précisé.

L'organisme offre depuis lundi deux masques à chaque employé pour son quart de travail. Une mesure mise en place en raison de la transmission communautaire identifiée dans la région.

À écouter : Le Dr Stéphane Tremblay au microphone de Par ici l'info

Stéphane Tremblay affirme également que l'établissement travaille à bien utiliser les ressources disponibles, tout en protégeant autant que possible les travailleurs.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Coronavirus