•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vers une circulation à sens unique dans les épiceries pendant la pandémie?

L'idée vise à améliorer la distanciation physique dans l'un des rares endroits qu'il est difficile d'éviter.

Des affiches installées sur la vitrine d'une épicerie.

De nombreuses affiches sont installées dans les épiceries pour inciter les clients à respecter les consignes de distanciation sociale.

Photo : Trent Peppler

Radio-Canada

Les épiceries ont mis en place plusieurs mesures afin d’empêcher la propagation de la COVID-19, que ce soit en désinfectant les paniers régulièrement ou en demandant aux clients de se tenir loin des autres en attendant aux caisses. Ces initiatives ne sont toutefois pas suffisantes, selon certains, qui aimeraient voir des allées à sens unique dans toutes les épiceries.

Une habitante de Regina, Bonnie Balaski, aimerait que la circulation à sens unique dans les allées soit instaurée dans toutes les épiceries de la province.

Même s’il y a des marqueurs au sol près des caisses, au moment où vous y êtes et qu’il y a 2 mètres de distance entre vous et les gens devant ou derrière, il est fort possible que vous les ayez déjà dépassés dans les allées, dit celle qui n'est pas sortie de chez elle depuis deux semaines, sauf pour faire son épicerie.

On parle sans arrêt de distanciation sociale, mais dans le seul endroit où nous devons tous être ensemble [à l’épicerie], il semble que ce soit oublié et je ne comprends pas.

Bonnie Balaski, résidente de Regina

La semaine dernière, une épicerie dans le sud de Regina, Lakeview Fine Foods, a mis en place un système de circulation à sens unique dans ses allées, mais selon Bonnie Balaski, il s’agit de la seule épicerie à avoir pris cette mesure à sa connaissance.

Dans ce commerce, dès leur entrée, les clients sont accueillis par des panneaux qui leur indiquent qu’une circulation à sens unique dans les allées est en vigueur. De plus, on a placé des flèches au sol pour aider les clients à se diriger à travers le système, mais aussi pour les inciter à garder leurs distances avec les autres.

C’est une solution facile et sécuritaire, alors nous avons décidé d’instaurer l’idée tout de suite et d’avoir une longueur d’avance [sur les autres épiceries], affirme le propriétaire, Charles Tooke, qui assure que la mesure est appréciée des clients.

Les allées sont plutôt étroites. Quand il y a des gens qui circulent dans les deux sens, quand ils se croisent, ils se rapprochent les uns des autres, poursuit-il.

Des allées d'épiceries où des flèches sont collées au sol.

Les flèches de couleur sont bien visibles à travers les allées de l'épicerie Lakeview Fine Foods, dans le sud de la ville de Regina.

Photo : Trent Peppler

Loblaws emboîte le pas

Dans un communiqué, l’entreprise Loblaws confirme qu’elle entend tester cette méthode dans quelques-unes de ses épiceries d’ici la fin de la semaine.

L’initiative réjouit d’ailleurs grandement Bonnie Balaski, qui se dit heureuse de constater que l’entreprise prend au sérieux la situation.

J’aimerais que ce soit instauré avant la fin de la semaine, mais je comprends [que les responsables] doivent être occupés en raison de la crise. J’espère qu’une fois qu’ils instaureront la circulation à sens unique, les autres épiceries feront de même, souligne-t-elle.

Faire son épicerie en ligne

De plus en plus de Saskatchewanais optent pour une autre solution afin de respecter les consignes de distanciation sociale, soit l’achat en ligne.

Une telle situation provoque cependant des délais bien plus importants entre le moment où la commande est réalisée et le moment où les produits sont livrés à la maison.

Avant la pandémie de COVID-19, les livreurs des Real Canadian Superstores, à Regina, mettaient bien souvent une journée avant de se retrouver à la porte des clients.

Or, la période d’attente est maintenant de trois à sept jours après la date où la commande a été effectuée, en fonction du nombre de produits achetés.

Avec les informations de Laura Sciarpelletti

L'évolution de la COVID-19 d'heure en heure

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Coronavirus