•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une nouvelle initiative visant à promouvoir l'achat local voit le jour

Des pommes de terre Mamzells et un pilon

Les pommes de terre Mamzells participent au mouvement #OnSeSerreLesCoudes.

Photo : Radio-Canada / Olivier Lalande

La Presse canadienne

Des entreprises et organisations se joignent à l'encouragement du premier ministre du Québec, François Legault, pour stimuler l'achat de produits locaux au Québec en cette période de crise de la COVID-19.

Dix-neuf entreprises et organisations lancent l'initiative #OnSeSerreLesCoudes, un mouvement qu'on veut sous le signe de l'entraide alors que la pandémie a d'énormes répercussions sur l'économie du Québec.

La campagne collective vise à aider les entreprises québécoises à traverser la crise et à montrer la variété et la qualité des produits faits au Québec.

Les 19 entreprises et organisations ont acheté de la publicité exclusivement dans les médias du Québec qui subissent eux aussi les effets de la pandémie.

Les entreprises et organisations participantes

  • Aliments du Québec
  • Boréale (Les Brasseurs du Nord)
  • Cidrerie Om
  • Distillerie Noroi
  • Fenplast
  • Guru
  • Harnois Énergies
  • La Cage -- Brasserie sportive
  • Laitues Mirabel
  • Les Aliments Lesters ltée
  • Les Producteurs de lait du Québec (Lait et Fromages d'ici)
  • Maison Orphée
  • Mamzells
  • Pommes Qualité Québec
  • Québec Bio
  • Ricardo Media
  • Simplex Location d'outils
  • Stefano Faita (Aliments Faita Forgione)

Le 19 mars, lorsque le premier ministre Legault a annoncé un plan de 2,5 milliards de dollars pour aider les entreprises et pour soutenir l'économie durement frappées par la COVID-19, il a encouragé les Québécois à favoriser tout particulièrement les achats locaux dans les mois suivants.

C'est à son avis primordial si le Québec veut se donner des chances que le maximum de ses entreprises survit à la crise.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Économie

Économie