•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : des ventes d'alcool « comme à Noël »

La gérante pose devant des réfrigérateurs remplis de bouteilles et de canettes de bières.

Caitlynn Crawford, gérante d'un magasin indépendant de Victoria, dit que les ventes ont doublé en trois semaines.

Photo : Radio-Canada / Adrien Blanc

Des magasins d'alcool de la Colombie-Britannique rapportent une explosion de leurs ventes de vin, de bière et d'alcool fort au cours des deux dernières semaines, alors que les Britanno-Colombiens sont appelés à rester chez eux pour enrayer la propagation du nouveau coronavirus.

C'est ainsi que sans quitter ses gants en plastique, Caitlynn Crawford ne décroche pas de son téléphone. La gérante du magasin d'alcool indépendant Spinnakers, à Victoria, vient de recevoir une commande de deux paquets de 24 canettes de boisson à base de vodka.

D'habitude, les gens commandent six canettes !, s'exclame-t-elle. Elle note que la vodka en bouteille est l'alcool le plus populaire en ce moment, car les clients font des mélanges pour que la bouteille dure plus longtemps.

Nicolas Bourret, employé dans un magasin d'alcool dans la municipalité voisine d'Esquimalt, note également que les clients se sont précipités sur les alcools forts : vodka, gin, rhum, whisky, toutes les grosses bouteilles sont indisponibles.

Depuis deux semaines, les magasins d'alcool du gouvernement provincial ont constaté une augmentation des ventes de 153 % pour les alcools forts en conteneurs de 1,75 L, de 144 % pour le vin en boîte et de 120 % pour la bière vendue en paquets de 24 canettes.

En tout, les ventes d'alcool dans les magasins du gouvernement ont augmenté de 40 % depuis la mi-mars.

Nos membres nous rapportent qu'ils sont aussi occupés qu'à Noël, témoigne la présidente du syndicat des employés du gouvernement (BCGEU), Stephanie Smith, qui représente les employés des 197 magasins d'alcool du gouvernement.

Caitlynn Crawford fait le même constat pour son magasin indépendant, estimant que les ventes ont doublé au cours des trois dernières semaines.

Nos ventes d'alcool ressemblent plus à celles de Noël qu'à celles du mois de mars.

Caitlynn Crawford, gérante du magasin Spinnakers de Victoria

Afin d'alléger la charge de travail des employés, les magasins d'alcool du gouvernement ont réduit leurs heures d'ouverture et ferment le dimanche. Des magasins privés ont aussi réduit leurs horaires.

Notre dossier COVID-19 : les services ouverts ou fermés dans votre région

Nicolas Bourret est quand même exténué. Je fais de l'asthme et je fume depuis 20 ans donc si j'attrape [le coronavirus], il va y avoir des complications, craint-il. C'est très stressant. Quand je rentre de la job, je suis épuisé.

Même si les commandes se font de plus en plus par Internet, Nicolas Bourret constate que des clients viennent encore faire de petits achats en personne. Il a même dû en menacer d'appeler la police parce qu'ils s'étaient présentés au magasin alors qu'ils devaient être en quarantaine après être rentrés de voyage.

Le jeune homme porte un bonnet et un masque tout en s'affairant devant des étagères de bouteilles d'alcool.

Nicolas Bourret s'est tricoté un masque qu'il porte en travaillant.

Photo : Nicolas Bourret

Nicolas Bourret dit comprendre que les magasins d'alcool soient considérés comme un service essentiel pour les personnes alcooliques. S'ils arrêtent de boire, ils vont se ramasser à l'hôpital, donc il faut minimiser l'afflux dans les hôpitaux, explique-t-il. Il préférerait toutefois que les magasins ferment et ne permettent que les commandes par Internet.

En attendant, l'employé porte un masque, applique les consignes de nettoyage à la lettre et se protège derrière les panneaux de Plexiglas que son employeur vient d'installer aux caisses.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Colombie-Britannique et Yukon

Commerce