•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : les survivants en renfort au personnel hospitalier?

Des préposées aux bénéficiaires autour d'un chariot dans un corridor.

En effectuant des tâches simples, les gens immunisés pourraient grandement aider le personnel médical.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

En Mauricie, sept personnes sont officiellement guéries après avoir passé 14 jours sans symptôme. Les autorités de la santé affirment qu'elles sont immunisées contre la COVID-19. On ne cache pas que leur aide pourrait maintenant être utile.

Nous sommes à mettre en place des formations accélérées pour bien intégrer les gens dans des domaines d’activités qui correspondent à leurs compétences et leurs intérêts, explique le président-directeur général du CIUSSS de la Mauricie et du Centre-du-Québec, Carol Fillion.

Les gens qui proposent leurs services pour épauler les travailleurs de la santé pourraient hériter de tâches simples, mais qui pourraient aider grandement dans un contexte où plusieurs professionnels sont fatigués.

Les aides de services viennent soutenir le travail des préposés aux bénéficiaires. Elles peuvent par exemple amener des cabarets à l’étage pour permettre aux préposés de faire l’aide à l’alimentation.

La quantité de masques disponible est « préoccupante »

Le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé en début d’après-midi que la quantité de matériel de protection disponible au Québec est actuellement préoccupante. La situation n’est pas différente en Mauricie et au Centre-du-Québec.

Carol Fillion assure qu’il y a amplement de masques pour assurer la sécurité du personnel pour au moins 48 h et que la situation est évaluée chaque jour. Plus il y a de gens qui sont hospitalisés, plus la demande de masque N95 sera en hausse, ce qui rend difficiles les prévisions à long terme.

Bien que l'on continue à récupérer les masques des départements d’urgence et de soins intensifs, aucun d’entre eux n’a encore été désinfecté pour être réutilisé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Coronavirus