•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Écoles fermées aux T.N.-O. : le plan du gouvernement pour poursuivre l'éducation

Des élèves en classe.

Des élèves dans une classe de l'école Allain St-Cyr à Yellowknife.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Radio-Canada

Les écoles des Territoires du Nord-Ouest resteront fermées jusqu’à la fin de l’année scolaire, mais les élèves recevront tout de même leurs résultats finaux, un bulletin de fin d’année et du soutien d’apprentissage de leurs enseignants.

Lundi soir, le ministère de l’Éducation du territoire a publié un bulletin dévoilant des détails supplémentaires concernant les enseignants, les élèves et leurs familles. 

Le bulletin vient en quelque sorte encadrer le travail des différentes administrations scolaires qui devront en venir avec leurs propres plans pour que les élèves puissent poursuivre leur apprentissage à distance. 

Les attentes du gouvernement ne sont pas les mêmes d’année en année.

Le bulletin admet aussi que les plans d'apprentissage ne seront pas les mêmes d’une communauté à l’autre et qu’il doit y avoir de la flexibilité pour les élèves qui n’ont pas d’accès à lnternet.

Le ministère réfléchi aussi à un plan pour que les parents recueillissent les effets personnels de leurs enfants dans les écoles.

Pour les deux écoles de la Commission scolaire francophone des T.N.-O. (CSFTNO), la directrice générale, Yvonne Careen, indique que cela ne sera pas possible avant cette mise en place d’un plan du gouvernement et, au plus tôt, le 14 avril.

« Il y a des parents qui s’inquiètent, admet Yvonne Careen. J’aimerais juste les rassurer en leur disant que nous travaillons tous ensemble avec le bureau de la santé publique, le ministère de l’Éducation et les autres conseils scolaires pour que les choses soient faites en bonne et due forme. »

(entrevue soundcloud)

Des bulletins, des crédits, mais pas d’examens

Le bulletin assure que tous les élèves de la prématernelle à la 12e année recevront un bulletin de fin d’année. 

Il confirme aussi que tous les tests de rendement de l'Alberta des 6e et 9e années prévues au mois de mai et juin sont annulés.

Les examens menant à l’obtention d’un diplôme pour les 12es années sont également annulés. Les élèves qui étaient censés passer ces examens bénéficieront d'exemptions automatiques et leur note attribuée par l'école sera leur note finale pour chaque cours.

« La décision de faire passer – avec ou sans matières à rattraper–, ou de redoubler les élèves sera prise selon les principes habituels, en collaboration avec les parents, indique le bulletin d’information du gouvernement. Les enseignants communiqueront avec les parents d’ici le début mai s’ils croient qu’un redoublement d’année serait préférable. »

Corridor avec une rangée de casiers aux portes jaunes et des dessins collés dessus.

Casiers de l'école Allain St-Cyr, à Yellowknife.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

Priorité à la 12e année

En fermant les écoles pour le reste de l’année, la semaine dernière, le ministère de l’Éducation avait dit vouloir mettre l'accent sur l’avenir des élèves de 12e année qui doivent graduer avant de se lancer dans des études supérieures ou se rendre sur le marché du travail.

Le ministère indique qu’il pourra accorder aux élèves de la 10e à la 12e année des exemptions pour les cours optionnels ou les cours d’études professionnelles et techniques, nécessaires à l’obtention du diplôme.

Pour le reste des cours, « le personnel fera tout le possible [pour que les élèves] terminent leurs cours de base, soient notés et reçoivent leurs crédits », indique le ministère.

À la CSFTNO, les enseignants devraient bientôt entrer en communication avec leurs élèves pour discuter de ce qui sera nécessaire pour eux, explique Yvonne Careen.

Selon le ministère les élèves de la 10e à la 12e année devront consacrer environ trois heures de travail par semaine pour chacun de leurs cours.

L'École Boréale en hiver.

L’École Boréale à Hay River et l’École Allain St-Cyr à Yellowknife, sont les deux écoles francophones des T.N.-O.

Photo : Radio-Canada / Mario De Ciccio

De la prématernelle à la 9e année

Selon le bulletin, les enseignants de la prématernelle à la 9e année recommanderont des contenus éducatifs aux élèves pour que ceux-ci passent en moyenne de trois à sept heures d’éducation par semaine, selon leur niveau scolaire.

Le contenu éducatif sera surtout axé sur la langue, la littératie, les mathématiques et calcul pour la plupart des élèves, en plus des sciences et des études sociales pour les plus vieux élèves.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !