•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Restaurateur généreux durant le conflit à l’ABI : des travailleurs l’aident aujourd’hui

Le propriétaire de la Rôtisserie Guay, Michaël Guay, est touché par le geste des gens de l'Aluminerie de Bécancour inc. (ABI).

Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

Un restaurateur qui a aidé les employés de l'Aluminerie de Bécancour inc. (ABI) durant le lock-out reçoit à son tour le soutien des travailleurs.

Le propriétaire de la Rôtisserie Guay, Michaël Guay, leur a offert des repas à faible coût durant tout le conflit de travail, et ce, jusqu’à ce que tous les employés soient de retour à l’usine.

Son geste n’a pas été oublié. Des travailleurs et retraités de l’ABI ont décidé d’amasser de l’argent pour l’aider et ils se font un devoir de commander des repas à la rôtisserie.

Avec la consigne de fermer les salles à manger, c’est minimum 80 % de mon chiffre d’affaires qui s’est envolé du jour au lendemain, a déclaré Michaël Guay.

Une voiture de livraison et la façade extérieure de la rôtisserie guay.

La rôtisserie Guay, à Bécancour, a dû fermer sa salle à manger, dans la foulée des mesures pour éviter la propagation de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

Dans le fond, c'est de redonner au suivant. C'est le gars qui nous a appuyés et c'est la moindre des choses qu'on vienne à son aide.

Réjean Thibeault, retraité de l’ABI qui a lancé le mouvement d’aide pour le restaurant

Pour écouter l’entrevue de Réjean Thibeault à l'émission 360 PM, cliquez ici.

En raison de la crise de la COVID-19, la Rôtisserie Guay a dû mettre à pied la presque totalité de ses 25 employés et, si la situation dure trop longtemps, son propriétaire craint de devoir fermer son restaurant.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Coronavirus