•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une Magogoise expatriée en Arizona rentre à la maison

Chantal Lacasse

Chantal Lacasse a quitté l'Arizona où elle résidait depuis trois ans pour retrouver sa famille à Magog.

Photo : Facebook / Chantal Lacasse

Radio-Canada

Chantal Lacasse vit depuis trois ans en Arizona. La Magogoise a décidé de tout laisser derrière elle pour revenir à la maison, près des siens, en cette période de pandémie de COVID-19.

La résidente de Sedona a eu des inquiétudes en discutant avec ses proches au Québec. La peur de rester coincée aux États-Unis l’a poussée à quitter la vie qu’elle avait bâti là-bas pour retrouver sa famille au Canada. 

Chantal Lacasse a aussi perdu son emploi quelques jours avant son départ de l’Arizona. L’entreprise pour laquelle elle travaillait a dû la mettre à pied vu le contexte actuel.

Le plus difficile, ça aura été de ne pas se sauter dans les bras [avec ses proches].

Chantal Lacasse, Magogoise

Elle affirme toutefois ne pas se sentir plus en sécurité en Estrie qu’aux États-Unis. Je ne suis pas plus à risque que les gens qui sont déjà en Estrie , souligne-t-elle, alors que l’Estrie est la deuxième région du Québec la plus touchée par la pandémie. Selon elle, il n’y avait qu’un seul cas à Sedona lorsqu’elle a quitté la ville. L’Estrienne a constaté des regards inquiets lorsqu’elle disait aux Canadiens croisés sur le chemin du retour qu’elle arrivait des États-Unis. 

Revenue dimanche, la Magogoise s’est mise en quarantaine dès son arrivée au pays. 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Estrie

Coronavirus