•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des entreprises veulent aider à produire du matériel médical

Un homme pose dans une usine, les bras croisés

Antoine Lacerte, chargé de projets pour Thermoform à Nicolet

Photo : Radio-Canada / Martin Chabot

Radio-Canada

Alors que le Québec manquera bientôt de masques, l’entreprise Thermoform de Nicolet veut fabriquer du matériel médical. Ses employés ont été mis à pied temporairement et ses équipements qui valent des millions de dollars ne servent à rien. Pourtant, ils pourraient, par exemple, tailler des visières ou encore mouler des masques.

Le chargé de projet chez Thermoform, Antoine Lacerte, aimerait savoir vers qui se tourner pour aider. C’est vraiment dommage de voir ces machines-là ne rien faire alors qu’il y a un grand besoin de matériel médical ou autre, dit-il.

En ce moment, on a une centaine d’employés, on a des machines à la fine pointe de la technologie et on a beaucoup de créativité, mais on ne sait pas comment l’utiliser.

Antoine Lacerte, chargé de projet chez Thermoform

Avant mêmel’appel du premier ministre demandant aux entreprises agricoles de se préparer à nourrir les régions, la ferme des Ormes à Pierreville avait commencé à reconvertir une de ses serres afin d’y produire des haricots.

L’entreprise familiale tente de produire le plus de légumes en serre d’ici et dans ses champs. Elle prévient qu’elle aura besoin de travailleurs pour aider aux récoltes.

On s’est reviré de bord rapidement, affirme Michel Deschênes, propriétaire des Fermes des Ormes. Quand les commerces ont fermé, la veille on est allé chercher tout ce qu’on avait besoin pour convertir la serre, en production de légumes de serre.

Le gouvernement tient à rappeler aux fabricants de fournitures et d'équipements médicaux que le Québec a besoin de leur collaboration et de leur savoir-faire pour traverser la crise sanitaire liée à la COVID-19.

Toutes les options sont actuellement évaluées pour les appuyer davantage et s'assurer qu'elles peuvent augmenter leur production et maintenir leurs activités de façon permanente.

Les entreprises qui auraient la capacité de convertir rapidement leurs installations pour répondre à la demande en fournitures médicales, comme les gants, les blouses, les désinfectants et les masques peuvent écrire à l'adresse courriel suivante : jecontribue@economie.gouv.qc.ca.

Avec les informations de Maude Montembeault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Coronavirus