•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Test de la COVID-19 : un délai de 13 jours pour une infirmière en soins intensifs d'Ottawa

Un panneau indiquant la direction d'une clinique de dépistage de la COVID-19.

La première clinique de dépistage de la COVID-19 de Gatineau est installée dans un édifice du CISSS de l'Outaouais (archives).

Photo : Radio-Canada / Boris Proulx

Radio-Canada

Une infirmière en soins intensifs a eu son résultat 13 jours après avoir été testée pour la COVID-19, alors que le campus Civic de l’Hôpital d’Ottawa craint de manquer d’infirmières.

Mardi, l'infirmière en soins intensifs, Cathy Wright, a appris que son test s'est avéré négatif.

À son retour de voyage aux États-Unis, le 10 mars dernier, elle s’est rendue à l’hôpital pour travailler comme il n’y avait pas de mesures de confinement imposées par le gouvernement.

Après 5 jours de travail, Mme Wright s’est mise à tousser. Elle a donc passé un test de dépistage de la COVID-19 dans une clinique de Hull, à Gatineau.

Bien qu’elle soit infirmière en soins intensifs, aucun ordre de priorité n’est établi quant au temps d’attente avant d’obtenir les résultats.

Deux appels au service 811 et deux courriels au gouvernement plus tard, toujours aucune nouvelle.

Ce n’est que 13 jours après avoir été testé que l’infirmière a reçu son résultat, qui s’est avéré négatif.

Je trouve ça frustrant! C’est pas juste d’être en isolation tout ce temps-là, mais c’est plus parce qu’ils ont besoin au travail et je ne peux pas y aller parce que j’attends des résultats.

Cathy Wright, infirmière en soins intensifs au campus Civic de l’Hôpital d’Ottawa
Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir
Une femme en entrevue par appel vidéo

Cathy Wright, infirmière en soins intensifs au campus Civic de l'Hôpital d'Ottawa a du faire pression pour obtenir les résultats de son test de dépistage de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada

Sans ses résultats, Cathy Wright ne pouvait pas retourner au travail.

Plusieurs infirmières doivent faire des heures supplémentaires puisque plusieurs d’entre elles sont dans l’attente de résultats.

Il faut une priorité pour les tests parce qu’on a besoin d’eux [personnel médical] au travail pour qu’ils prennent soin des patients, dit-elle.

Ce n’est pas la première fois que des résidents de la région dénoncent les délais d’attente du test de dépistage.

Le CISSS de l’Outaouais nous indique que plusieurs critères peuvent faire varier la période d’attente sans toutefois préciser le délai moyen.

En Ontario, le temps d’attente pour le personnel médical est estimé à 24 heures, alors que selon Mme Wright, il est plutôt de trois jours.

Avec les informations de Laurie Trudel

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Ottawa-Gatineau

Coronavirus