•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

20 cas de plus en Nouvelle-Écosse, dont 6 dans des foyers de soins

Le médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, le Dr Robert Strang, lors du point de presse quotidien sur le coronavirus, le 31 mars 2020.

Le médecin-hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse, le Dr Robert Strang, lors du point de presse quotidien sur le coronavirus, le 31 mars 2020.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Parmi les 147 personnes infectées par la COVID-19 en Nouvelle-Écosse en date de mardi, quatre sont des travailleurs essentiels de foyers de soins et deux, des résidents de ces établissements.

Les mesures appropriées de contrôle et de prévention des infections ont été mises en place, rapporte le gouvernement par voie de communiqué.

Les patients et les employés sont surveillés de près. Tous les résidents qui auraient été exposés au virus sont aussi surveillés.

Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse

Mise en garde contre les « personnes sans scrupules » qui fournissent des « informations erronées »

Le médecin hygiéniste en chef de la province demande aux Néo-Écossais de faire attention aux conseils de santé prodigués en ligne par des sources non officielles.

Notre dossier : La COVID-19 en Atlantique

Ces informations sont fausses et dangereuses, fulmine le Dr Robert Strang.

Il y a des gens sans scrupules qui donnent des informations erronées sur les produits ou les procédures qui peuvent, par exemple, renforcer votre système immunitaire ou vous guérir de la COVID-19.

Le Dr Strang met aussi en garde la population contre les escroqueries par téléphone et par courriel lors desquelles des personnes proposent de vendre des gants et des masques. Il dit qu'il n'y a aucun moyen de vérifier que l'équipement est sûr et efficace.

Ne vous faites pas avoir par ces gens qui s'attaquent à vos préoccupations et à vos craintes, exhorte-t-il.

20 nouveaux cas, 4 hospitalisations et 10 guérisons

Les autorités de santé publique de la Nouvelle-Écosse ont confirmé mardi 20 nouveaux cas de la COVID-19 dans la province. Il s'agit d'une hausse de 15 % comparativement aux données publiées lundi.

L'âge des personnes touchées va de moins de 10 ans à plus de 80 ans.

Les responsables de la santé publique travaillent à identifier les proches des personnes infectieuses.

Les cas ont été répertoriés dans toutes les régions de la province. La Nouvelle-Écosse fournira bientôt de l'information sur les zones des personnes touchées. Le gouvernement attendait de compter au moins cinq personnes par zone pour des raisons de vie privée.

Il est important plus que jamais que les Néo-Écossais respectent les directives d’isolement des autorités, déclare le Dr Robert Strang.

Quatre personnes sont hospitalisées. Dix personnes sont guéries et leur cas est considéré comme résolu.

La plupart des cas sont liés à un voyage ou à un cas précédent, mais l’un d’entre eux est le résultat d'une transmission dans la communauté.

Jusqu'à présent, la Nouvelle-Écosse a obtenu 5763 résultats négatifs et compte 147 cas confirmés. Le médecin hygiéniste en chef dit souhaiter augmenter le nombre de tests effectués.

Un lent retour à la normale

Le Dr Strang indique que cela va prendre des semaines avant que la situation se stabilise et implore les citoyens de suivre les directives.

Ce n’est pas le temps de rassembler simplement sous le prétexte que c’est ce vous souhaitez.

Dr Robert Strang, médecin hygiéniste en chef de la Nouvelle-Écosse

Le recours aux données cellulaires des personnes infectées est étudié. Cette mesure pourrait aider les autorités à retracer les déplacements des malades avant leur isolement, explique le Dre Strang, mais elle ne sera pas utilisée pour l’instant.

Le bilan du coronavirus en Atlantique

En date du mardi 31 mars, les provinces de l'Atlantique recensent 390 cas, soit 29 de plus que lundi.

Il y en a 147 en Nouvelle-Écosse, 70 au Nouveau-Brunswick, 152 à Terre-Neuve-et-Labrador et 21 à l'Île-du-Prince-Édouard.

Il s’agit d’une hausse de 8 % par rapport aux chiffres rapportés par les quatre provinces lundi.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouvelle-Écosse

Coronavirus