•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

31 cas de COVID-19 dans la région, mais toujours pas de transmission communautaire

Une infirmière transporte un échantillon dans une éprouvette.

Le personnel médical multiplie les tests de patients qui présentent des symptômes.

Photo : The Associated Press / Paul Sancya

Radio-Canada

Même si le nombre de cas de COVID-19 est passé en deux jours de 18 personnes à 31, le directeur régional de santé publique, Donald Aubin, demeure optimiste, car il n'y a toujours pas eu de transmission communautaire au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

C'est ce qui ressort du point de presse virtuel tenu mercredi par le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS). Le Dr Aubin était accompagné de la directrice des services professionnels, Marlène Landry.

Sept cas de COVID-19 se sont ajoutés au Saguenay-Lac-Saint-Jean dans la mise à jour quotidienne faite par Québec. Ces nouvelles personnes infectées portent à 31 le nombre total de cas confirmés dans la région.

Toutefois, peu de détails ont été donnés lors du point de presse sur ces nouveaux cas. De plus, la répartition entre le Saguenay et le Lac-Saint-Jean n'a pas été fournie.

Donald Aubin a encore une fois insisté sur le fait que les 31 cas étaient tous de première ou de deuxième génération. Il s'agit en totalité soit de personnes qui ont voyagé (1re génération) ou de personnes qui ont été infectées par les personnes qui ont voyagé (2e génération).

Les 31 personnes sont toutes en isolement et il n'y a toujours aucune hospitalisation.

Donald Aubin fait preuve d'une grande prudence, mais dit croire que le nombre de nouveaux cas pourrait baisser dans un avenir rapproché dans la région puisqu'il n'y a plus de citoyens qui reviennent de voyage et parce que la région en entier est maintenant isolée. Il ajoute cependant qu'il faudra un grand effort collectif de discipline pour y parvenir.

C'est sûr que si on est très, très, très strict sur la circulation avec le restant de la province, c'est certain que, là, on ne parle pas de jours, [...] ça pourrait nous permettre de baisser nos cas. Mais pour être capables de faire ça, il faut vraiment endiguer la circulation entre les régions. [...] S'il n'y a plus d'introduction et qu'il n'y a pas beaucoup de transmissions, on va voir effectivement une diminution par la suite.

Le Dr Donald Aubin, directeur régional de santé publique

Jusqu'à maintenant 1246 tests de dépistage ont été faits dans la région, mais le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean n'est plus en mesure de fournir le nombre d'analyses effectuées, ce qui permettait d'évaluer les temps de réponse. Donald Aubin a indiqué qu'il s'agissait de questions informatiques et de base de données. Selon le communiqué du CIUSSS, ils doivent attendre que le système informatique soit centralisé avec les autres laboratoires.

Nouvelles données

Par ailleurs, l'Institut national de santé publique du Québec vient de publier sur son site Internet, des statistiques par région sur le nombre de cas par 100 000 habitants. Au Saguenay-Lac-Saint-Jean, il y a actuellement 31 cas de COVID-19, ce qui donne 11 cas par 100 000 habitants. Il y a trois régions où le taux est de 7 cas par 100 000, soit le Bas-Saint-Laurent, le Nord-du-Québec et le Nunavik. La région de Montréal vient au premier rang avec 96 cas par 100 000 habitants. La région de la Capitale-Nationale compte un ratio de 28 et la Mauricie-Centre-du-Québec 41.

Portrait québécois

À l’échelle de la province, le plus récent bilan indique que 4162 personnes ont contracté le virus jusqu’à maintenant, soit une augmentation de 732 en 24 heures.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Santé publique